Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 décembre 2012 7 09 /12 /décembre /2012 00:02

Mes plus belles roses seront toujours pour toi (photo ©René poète)

Garde-moi dans ton coeur

Comme je te garde dans le mien.

Donne-moi ce bonheur

je m'éfforcerai de faire le tien.

Gardons-nous toujours

Pour notre plus grand bien

Compte sur mon amour

Aimons-nous sans frein...

©René Poète.   08 décembre 2006 22h33

Le 09 Décembre, on fête les Pierre
On fête aussi : les Anguerrand , les Cyprien , les Enguerand , les Enguerrand , les Gorgonie , les Léocadia , les Léocadie , les Léoda , les Léodegar , les Léodie , les Leokadia , les Léokadja , les Nétère , les Pierre Fourier , les Publicien , les Subran ainsi que les Wulfhide .

Aujourd'hui jour J-16 avant Noël mais aussi avant le jour de mon anniversaire. J'espère pouvoir compter mes ami(e)s en ce jour de 25 décembre. Et je sais qu'ils sont nombreux.

J'aimerais qu'ils/elles ne restent pas dans l'anonymat et qu'ils/elles laissent une trace de leurs visites, un encouragement, en laissant un commentaire!!!

 

9 décembre
1905
Séparation de l'Eglise et de l'Etat
Par la loi de 1905, la République française ne reconnaît ni ne finance aucun culte. L’inventaire des biens des églises devient obligatoire. Mais ce qui aurait pu n'être qu’une formalité évoque trop pour certains l’épisode révolutionnaire de la confiscation des biens du clergé. Une levée de boucliers de la France catholique oblige Clémenceau à surseoir aux inventaires. Il est vrai que cette loi prolonge un travail de sape visant à restreindre - voire à éliminer - les congrégations religieuses de l’enseignement. Inconvénient moderne de cette loi : l’Etat français ne reconnaissant aucun culte n’a pas les outils nécessaires pour distinguer religions et sectes.

 

Georges Clemenceau

GEORGES CLEMENCEAU

Homme politique français
Né à Mouilleron-en-Pareds (Vendée) le 28 septembre 1841
Décédé à Paris le 24 novembre 1929


 

«Pour mes obsèques, je ne veux que le strict nécessaire, c'est-à-dire moi»
Georges Clemenceau



LA BIOGRAPHIE DE GEORGES CLEMENCEAU

Médecin, c'est pourtant en tant que journaliste que Georges Clemenceau s'illustre d'abord, publiant le fameux 'J'accuse' de Zola dans son quotidien 'L'Aurore'. Député au verbe aussi redoutable que la plume, il s'impose comme chef du parti radical. Il combat si bien la politique coloniale de Jules Ferry qu'il accule celui-ci à la démission. Puis ce "tombeur de ministères" devient sénateur dès 1902 et président du Conseil de 1906 à 1909, veillant à la séparation de l'Eglise et de l'Etat, réprimant les grèves, mais créant le ministère du travail. Poincaré le rappelle au pouvoir à contrecoeur en 1917. Soutenant l'effort de guerre (il fait arrêter les "défaitistes" Caillaux et Malvy), Clemenceau parvient cependant à maintenir la suprématie du pouvoir civil sur le pouvoir militaire. En dépit de son extrême popularité (il est élu à l'Académie française par acclamation), il n'est pas choisi pour la présidence de la République en 1920 par les parlementaires, que le spectre d'un pouvoir personnel effraie. Amer, il poursuivra ses voyages et son travail d'écriture.
Citation du jour : "Il ne sert de rien à l'homme de gagner la Lune s'il vient à perdre la Terre”. François Mauriac
Impliquez jusqu'a 10 amis dans le Defi pour la Terre <http://www.defipourlaterre.org/jemengage/impliquezvosamis/>

 La vérité de demain se nourrit de l'erreur d'hier.
[ Antoine de Saint-Exupéry ]

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Harmonia 09/12/2008 13:52

Ne voyant rien venir, je viens à toi ! Que ta prière soit entendue ou plus exactement ton poème. Tes poèmes sont des chants d'amour qui ne laissent jamais indifférents... Bises amicales. Harmonia

10/12/2008 00:44


Merci de ton agréable visite. Disposant de moins de temps je suis par conséquent moins présent sur le net mais il n'en reste pas moins que j'apprécie toujours les ami(e)s qui viennent régulièrement
me lire. Suis aussi un peu découragé par certaines  autres personnes qui se croient obligées de m'insulter et dont , heureusement, je modère les commentaires.
bises à toi.


Mariannie 3 09/12/2006 23:27

Re-re-re flûte .............pardon pour les deux ou trois ou quatre fautes d'orthographe sur mes commentaires , je sais que tu n'aimes pas !!!
Maintenant , promis , je relirai 10 fois !

Mariannie 3 09/12/2006 23:25

Re -flûte , excuse-moi , si si je ne l'avais pas raté , ou plutôt non non !!
Fais pas attention , je déjante par moment !!!! Ca doit être la joie précédant mes prochaines séances de rayons (mais pas de vélo !), la visite risque d'être moins touristique que tes randonnées !
Bon , allons , Mariannie , suffit les bêtises ! C'est vrai , je n'ai pas mis de bougies , je ne le regrette pas !
Re -Bisous !

Mariannie 3 09/12/2006 23:19

Flûte , j'l'ai raté celui-là !!!!!
J'ai plus l'inspiration !!!!!!!!!!!!!!!!!!
Tu as écrit ce joli poèmes au moment où les lumières étaient les plus ardentes dans ma bonne ville de Lyon !
J'ai fait un tout petit billet sur cette Fête que peu de ges connaissent !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Bisous !

Domenica 09/12/2006 01:20

Ô nuits câlines, Ô nuits d'Amour,
 

Que n'êtes-vous là ! en mon coeur,
 

Je vous attends, j'appelle secours,
 

Prenez mon Ame, avec ferveur.

             Bon week-end.......Maria

Présentation

  • : Entre le rêve et la réalité
  • Entre le rêve et la réalité
  • : Ma poésie, mes rêves, mes espérances
  • Contact

Texte Libre

Chers amis et visiteurs, Merci de me faire part de vos impressions dans la rubrique "commentaires" de chaque article.Conseillez mon site à vos parents et amis et Revenez me voir chaque jour, il y aura du nouveau!.. 
A noter que seul les commentaires rédigés dans le respect de la langue française ou dans la langue du pays d'origine du commentateur seront publiés. les commentaires en  langage texto ne sont pas autorisé sur ce blog et seront donc éliminés.

 Je voudrais dédier ma poésie à Monsieur Vaysse, mon professeur de français à l'école Jean Jaurès de Charenton le Pont  en 1959 (5ème technique). Il fut mon  véritable initiateur à la poésie Sans qui, je n'aurais peut-être jamais rien écris...

 

L'ensemble du blog est couvert par le copyright, je rappelle que toute copie est strictement interdite et illicite et les contrevenants courent le risque de poursuites
et ce conformément aux articles 111 et 121 du code de la propriété intellectuelle. Pour plus d'informations
cliquez ici.

 

 

Recherche

MES ETATS D'ÂME

Découvrez la playlist FERRAT 2 avec Jean Ferrat

 

 
Semur en Auxois(21140)
Cité médiévale
Ancienne place forte
des ducs de Bourgogne
 
ecologie 
 
 
VOUS ÊTES le
 Hit Counter ème
 
AMI ET VISITEUR
 

 

 

 
 

 

 

 N'OUBLIEZ JAMAIS L'HORREUR DE LA BARBARIE NAZIE

LA BÊTE IMMONDE

  EST ENCORE VIVANTE, LA PESTE BRUNE REVIENT.

REMEMBER YOU! SOUVENEZ-VOUS!

"Celui qui oublie le passé est condamné à le revivre"

Voici où risque de vous mener une attitude laxiste face à la montée de l'extrême droite, de la xénophobie et du fascisme

-------------------------------

Les hommes n'ont plus le temps de rien connaître.

Ils achètent des choses

 toutes faites chez les marchands.

Mais comme il n'existe point de marchands d'amis, les hommes n'ont plus d'amis.

(Antoine de St Exupéry) 

 

 

 
 

"On ne vois bien

qu'avec le coeur,

l'important est invisible

 pour les yeux."

St Exupery

Archives

Mes citations

  web compteur

 

 

 

 

Je suis pour les ardents, les passionnés.

Ils sont la fleur de la vie, le sel de la terre.

o0o0o0o0o

 

Celui qui aime est plus doux,

plus tolérant à l'égard d'autrui!

 

 

 
 

Articles Récents