Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 février 2012 3 29 /02 /février /2012 09:00

 

Photo ©René Poète.

SANS TON AMOUR


Sans ton amour

mon coeur est lourd

Comme ces gros nuages

Bien triste présage.

 

Le bonheur

N'est-il qu'un triste leurre?

Combien de détours

Pour parvenir à cet amour?

 

La vie sans toi

je n'ai plus d'émoi.

C'est un passé sans avenir,

Que reste-t-il à venir?

 

Un présent morne et livide

La vie qui passe, insipide

Un été Sans soleil

Plus rien qui ne m'émerveille.

 

La rose sans pétales,

La vie en dédale ,

Le parfum sans odeur,

La nature sans couleurs.

 

C'est le matin sans aurore,

La nature que rien ne décore

Triste et sans saveur,

Sans toi, nul autres bonheur...

 

Et je perds mes repères,

M'enferme en un repaire

Sans toi, je suis dans le noir

Perdant  tous mes espoirs.

Ce n'est plus que malheur,

L'absence cruelle du bonheur

©René Poète

 Charles BAUDELAIRE (1821-1867)
                    (Recueil : Les fleurs du mal)
 
 
 

Spleen : Quand le ciel bas et lourd pèse comme un couvercle

Quand le ciel bas et lourd pèse comme un couvercle
Sur l'esprit gémissant en proie aux longs ennuis,
Et que de l'horizon embrassant tout le cercle
Il nous verse un jour noir plus triste que les nuits ;

Quand la terre est changée en un cachot humide,
Où l'Espérance, comme une chauve-souris,
S'en va battant les murs de son aile timide
Et se cognant la tête à des plafonds pourris ;

Quand la pluie étalant ses immenses traînées
D'une vaste prison imite les barreaux,
Et qu'un peuple muet d'infâmes araignées
Vient tendre ses filets au fond de nos cerveaux,

Des cloches tout à coup sautent avec furie
Et lancent vers le ciel un affreux hurlement,
Ainsi que des esprits errants et sans patrie
Qui se mettent à geindre opiniâtrement.

- Et de longs corbillards, sans tambours ni musique,
Défilent lentement dans mon âme ; l'Espoir,
Vaincu, pleure, et l'Angoisse atroce, despotique,
Sur mon crâne incliné plante son drapeau noir.


 
 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Marie 13/01/2009 15:25

Grossière erreur"Plus rien qui ne m'émerveille"Donc tout t'émerveille?Un si grand poète...

13/01/2009 18:17


je ne sais toujours pas qui se cache derrière ce prénom et une adresse IP . alors qui es-tu? pas d'adresse mail ni blog?
cherchez l'erreur...


aurore 19/12/2007 09:32

cher Poète, cher Ami..Tristesse de ces jours ce lis dans tes prosesje ne peux que dépose une rose aux pétales dorée sur tes textes.amitiès eternellesAurore

René 19/12/2007 10:11

Merci chère Aurore, la rose est bien ma préférée mais comme l'amour elle a des épines qui peuvent blesser le coeur.Mais Pourquoi suis-je si sensible???

cecil 29/06/2006 11:23

... "Et sans prévenir, çà arrive
     çà vient de loin
     çà s'est promené de rive en rive
     le rire en coin
    et puis un matin, au réveil
    c'est presque rien
    mais c'est là, çà vous émerveille
    au creux des reins
    la joie de vivre ...
    ta joie de vivre " ..... Barbara

chantal 10/05/2006 21:23

comme Cecil , j affirme que les sourires sont la clef de la prte de l'amour appaisé  , trouve vite cette clef  !!!!! cher ami 

cecil 10/05/2006 12:45

mon pc a fini son caprice.....
ne baisse pas les bras, René....l'Amitié peut etre belle aussi.....
ton ciel me fait penser à un tableau de Constable......
essaie de sourire à la vie, elle te sourira elle aussi......
je t'embrasse..........
cecil

Présentation

  • : Entre le rêve et la réalité
  • Entre le rêve et la réalité
  • : Ma poésie, mes rêves, mes espérances
  • Contact

Texte Libre

Chers amis et visiteurs, Merci de me faire part de vos impressions dans la rubrique "commentaires" de chaque article.Conseillez mon site à vos parents et amis et Revenez me voir chaque jour, il y aura du nouveau!.. 
A noter que seul les commentaires rédigés dans le respect de la langue française ou dans la langue du pays d'origine du commentateur seront publiés. les commentaires en  langage texto ne sont pas autorisé sur ce blog et seront donc éliminés.

 Je voudrais dédier ma poésie à Monsieur Vaysse, mon professeur de français à l'école Jean Jaurès de Charenton le Pont  en 1959 (5ème technique). Il fut mon  véritable initiateur à la poésie Sans qui, je n'aurais peut-être jamais rien écris...

 

L'ensemble du blog est couvert par le copyright, je rappelle que toute copie est strictement interdite et illicite et les contrevenants courent le risque de poursuites
et ce conformément aux articles 111 et 121 du code de la propriété intellectuelle. Pour plus d'informations
cliquez ici.

 

 

Recherche

MES ETATS D'ÂME

Découvrez la playlist FERRAT 2 avec Jean Ferrat

 

 
Semur en Auxois(21140)
Cité médiévale
Ancienne place forte
des ducs de Bourgogne
 
ecologie 
 
 
VOUS ÊTES le
 Hit Counter ème
 
AMI ET VISITEUR
 

 

 

 
 

 

 

 N'OUBLIEZ JAMAIS L'HORREUR DE LA BARBARIE NAZIE

LA BÊTE IMMONDE

  EST ENCORE VIVANTE, LA PESTE BRUNE REVIENT.

REMEMBER YOU! SOUVENEZ-VOUS!

"Celui qui oublie le passé est condamné à le revivre"

Voici où risque de vous mener une attitude laxiste face à la montée de l'extrême droite, de la xénophobie et du fascisme

-------------------------------

Les hommes n'ont plus le temps de rien connaître.

Ils achètent des choses

 toutes faites chez les marchands.

Mais comme il n'existe point de marchands d'amis, les hommes n'ont plus d'amis.

(Antoine de St Exupéry) 

 

 

 
 

"On ne vois bien

qu'avec le coeur,

l'important est invisible

 pour les yeux."

St Exupery

Archives

Mes citations

  web compteur

 

 

 

 

Je suis pour les ardents, les passionnés.

Ils sont la fleur de la vie, le sel de la terre.

o0o0o0o0o

 

Celui qui aime est plus doux,

plus tolérant à l'égard d'autrui!

 

 

 
 

Articles Récents