Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
29 mars 2008 6 29 /03 /mars /2008 07:00

 

 

 

Toutes ces peurs et ces angoisses

 

 

 

 

"C’est bien la pire peine

De ne savoir pourquoi,

Sans Amour et sans haine,

Mon cœur a tant de peine"

Paul Verlaine ( Romances sans paroles)

Il y a des douleurs et des maux si intenses
Qui nous viennent des blessures du cœur ,
Il y a aussi tant d’espoirs déçus, immenses
Qui nous laisse un persistant goût de rancœur.

Il y a tous ces sanglots qui nous prennent la gorge en secret,
Toutes ces pensées dans la tête , tous ces souvenirs ,
Et tout ce temps perdu qui ne nous laisse que regrets
De tout un passé révolu auquel on voudrait revenir ... 

I
l y a tous ces rêves qui jamais ne se réalisent,
Nos cœurs , nos poitrines qui sans cesse soupirent
Et tout ces projets d’avenir enterrés ou qui s’enlisent ;
Tout ce que l’on espère , aura-t-on jamais ce qu’on désire ?


I
l y a toutes ces idées confuses qui trottent dans nos têtes
Et toutes ces certitudes que l’on croit être des vérités ;
Il y a aussi toutes ces erreurs pour lesquelles on s’entête
Et toutes ces déceptions qui nous arrivent avec célérité .


Il y a aussi toutes ces peurs et ces angoisses
De voir tout à coup notre vie qui se dévaste
Et encore toutes ces choses de la vie qui nous porte poisse
Qui , de toutes façons nous sembleront toujours néfastes...


Et puis il y a un jour où les regards en disent long
Qui , d’un seul coup , enluminent les plus noirs silences ;
Il reste aussi tous ces soupirs que nous étranglons,
Qui font que l’on cache son immense souffrance ...

Et puis il y a tout cet Amour que l’on voudrait bien donner
Et aussi tous ses sentiments que l’on voudrait pouvoir s’avouer ;
Il reste aussi tout ce que l’on voudrait se voir pardonner
Et ce trop plein de passion que l’on voudrait savoir à qui vouer ...

 

René P.( p0ete21@voila.fr)

Tous droits réservés, copie interdite sans autorisation de l'auteur

Repost 0
15 mars 2008 6 15 /03 /mars /2008 21:57

Bombe sale à bord

14 mars 2008

THÉRÈSE OBRECHT HODLER, Secrétaire générale RSF suisse

Plusieurs voyages à Tchernobyl m'ont vaccinée contre les interprétations lénifiantes de cette explosion et la tentation de croire que «cela ne pouvait arriver que là-bas», qu'après tout on a besoin du nucléaire, «l'énergie la plus propre qui soit». J'ai forcément été frappée par l'annonce, ce dimanche, du quotidien britannique «The Independent» qu'un bateau était sur le point de transporter des grandes quantités de plutonium militaire sur des centaines de kilomètres, depuis la centrale de Sellafield jusqu'en France. Il s'agirait d'une poudre de dioxide de plutonium, terriblement toxique et idéale pour la fabrication de bombes sales. La semaine passée, la Royal Society, première institution scientifique de Grande-Bretagne, a encore relevé la «menace potentielle du terrorisme nucléaire». On sait qu'Al-Qaïda est à la recherche de matériel fissile pour fabriquer une bombe nucléaire.

Ce transport à haut risque est dû à un problème intervenu à Sellafield dans la production de combustible nucléaire sur la base d'oxydes de plutonium et d'uranium. La centrale britannique a dû appeler au secours son concurrent français Cogema. Des détails sur ce cargo très spécial doivent rester secrets pour des raisons évidentes, mais il paraîtrait que le bateau utilisé n'offre pas de sécurité particulière. Contrairement à 1999, lorsque du combustible nucléaire était transporté de Sellafield au Japon dans deux bâtiments à double fond, possédant deux moteurs en cas de panne et dotés d'armes performantes en cas d'attaque. A Sellafield on fait valoir un argument à couper le souffle: puisque moins de matériel fissile sera transporté sur une distance plus courte qu'en 1999, on a eu recours à un bateau moins sécurisé, avec quand même à bord quelques policiers armés...

Combien de fois, les lobbies nucléaires vont-ils nous ressortir cette logique qui tue, dans le sens littéral du terme? J'ai eu une pensée pour ces scientifiques ukrainiens qui, vingt ans après la catastrophe de Tchernobyl, continuent d'en traquer les conséquences en pleine zone contaminée, avec les moyens du bord et des salaires de misère. Par exemple en examinant les mutations génétiques sur des générations de souris. Pour ces chercheurs, tout cela ne fait que commencer et touche l'humanité dans son ensemble. Ils comprennent d'autant moins pourquoi le reste du monde ne s'y intéresse guère.


Repost 0
4 mars 2008 2 04 /03 /mars /2008 22:29




Aujourd'hui je voudrais vous parler de
 LA RAYONNANCE : 
Vous ne connaissez pas AURORE ? 
Alors préparez vous à une expérience unique :
 la lecture régulière de
LA RAYONNANCE 
(le chef d' oeuvre de AURORE). 
Ce blog est un véritable labyrinthe où se perdre est un immense plaisir et ou l'on brûle d'y inviter ses amis dans une promenade immobile mais tellement réjouissante aux reflets du Sud Est. 
Je vous demande d'aller très vite le visiter et de voter pour ce blog exceptionnel
signé  René Poète

Repost 0
4 mars 2008 2 04 /03 /mars /2008 14:23


Lisabuzz.com
parle de Poète21 :
 "Entre le rêve et la réalité"

L' intérêt inouï de
Poète21 ne se résume pas à la seule BOURGOGNE. Chacun de ses posts est un message universel adressé à l humanité toute entière, celle d' aujourd hui, et celle de demain. Poète21 devrait être étudié à l' ENA, tant René et sa plume alerte accomplissent miracle sur miracle. Personnellement, 
j' adore, et j' encourage chacun à venir s' y ressourcer.
 sans tambours ni trompettes, 
René Poète propose ici une contribution ambitieuse à l'histoire du web. 
En effet, "Entre le rêve et la réalité" est un régal de bonne humeur, de bons mots et de poésie pure
 

http://blog.lisabuzz.com

 Merci mille fois Lisabuzz, je suis vraiment ému de ce commentaire élogieux... 
René Poète

Repost 0
1 mars 2008 6 01 /03 /mars /2008 08:00

454129891-small.jpg

Repost 0
29 février 2008 5 29 /02 /février /2008 23:57

Déclaration universelle des droits de l'Homme de 1948

Voil ce que l'on devrait apprendre dans toutes les écoles du monde et depuis le plus jeune âge

 

PRÉAMBULE

Considérant que la reconnaissance de la dignité inhérente à tous les membres de la famille humaine et de leurs droits égaux et inaliénables constitue le fondement de la liberté, de la justice et de la paix dans le monde.

Considérant que la méconnaissance et le mépris des droits de l'homme ont conduit à des actes de barbarie qui révoltent la conscience de l'humanité et que l'avènement d'un monde où les êtres humains seront libres de parler et de croire, libérés de la terreur et de la misère, a été proclamé comme la plus haute aspiration de l'homme.

Considérant qu'il est essentiel que les droits de l'homme soient protégés par un régime de droit pour que l'homme ne soit pas contraint, en suprême recours, à la révolte contre la tyrannie et l'oppression.

Considérant qu'il est essentiel d'encourager le développement de relations amicales entre nations.

Considérant que dans la Charte les peuples des Nations Unies ont proclamé à nouveau leur foi dans les droits fondamentaux de l'homme, dans la dignité et la valeur de la personne humaine, dans l'égalité des droits des hommes et des femmes, et qu'ils se sont déclarés résolusà favoriser le progrès social et à instaurer de meilleures conditions de vie dans une liberté plus grande.

Considérant que les États Membres se sont engagés à assurer, en coopération avec l'Organisation des Nations Unies, le respect universel et effectif des droits de l'homme et des libertés fondamentales.

Considérant qu'une conception commune de ces droits et libertés est de la plus haute importance pour remplir pleinement cet engagement.

L'Assemblée Générale proclame la présente Déclaration Universelle des Droits de l'Homme comme l'idéal commun à atteindre par tous les peuples et toutes les nations afin que tous les individus et tous les organes de la société, ayant cette Déclaration constamment à l'esprit, s'efforcent, par l'enseignement et l'éducation, de développer le respect de ces droits et libertés et d'en assurer, par des mesures progressives d'ordre national et international, la reconnaissance et l'application universelles et effectives, tant parmi les populations des États Membres eux-mêmes que parmi celles des territoires placés sous leur juridiction.

 

ONU
© ONU, Direction de la Communication

 

Article premier.

Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits. Ils sont doués de raison et de conscience et doivent agir les uns envers les autres dans un esprit de fraternité.

Article 2.

  1. Chacun peut se prévaloir de tous les droits et de toutes les libertés proclamés dans la présente Déclaration, sans distinction aucune, notamment de race, de couleur, de sexe, de langue, de religion, d'opinion politique ou de toute autre opinion, d'origine nationale ou sociale, de fortune, de naissance ou de toute autre situation.
  2. De plus, il ne sera fait aucune distinction fondée sur le statut politique, juridique ou international du pays ou du territoire dont une personne est ressortissante, que ce pays ou territoire soit indépendant, sous tutelle, non autonome ou soumis à une limitation quelconque de souveraineté.

Article 3.

Tout individu a droit à la vie, à la liberté et à la sûreté de sa personne.

Article 4.

Nul ne sera tenu en esclavage ni en servitude; l'esclavage et la traite des esclaves sont interdits sous toutes leurs formes.

Article 5.

Nul ne sera soumis à la torture, ni à des peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants.

Article 6.

Chacun a le droit à la reconnaissance en tous lieux de sa personnalité juridique.

Article 7.

Tous sont égaux devant la loi et ont droit sans distinction à une égale protection de la loi. Tous ont droit à une protection égale contre toute discrimination qui violerait la présente Déclaration et contre toute provocation à une telle discrimination.

Article 8.

Toute personne a droit à un recours effectif devant les juridictions nationales compétentes contre les actes violant les droits fondamentaux qui lui sont reconnus par la constitution ou par la loi.

Article 9.

Nul ne peut être arbitrairement arrêté, détenu ou exilé.

Article 10.

Toute personne a droit, en pleine égalité, à ce que sa cause soit entendue équitablement et publiquement par un tribunal indépendant et impartial, qui décidera, soit de ses droits et obligations, soit du bien-fondé de toute accusation en matière pénale dirigée contre elle.

Article 11.

  1. Toute personne accusée d'un acte délictueux est présumée innocente jusqu'à ce que sa culpabilité ait été légalement établie au cours d'un procès public où toutes les garanties nécessaires à sa défense lui auront été assurées
  2. Nul ne sera condamné pour des actions ou omissions qui, au moment où elles ont été commises, ne constituaient pas un acte délictueux d'après le droit national ou international. De même, il ne sera infligé aucune peine plus forte que celle qui était applicable au moment où l'acte délictueux a été commis.

Article 12.

Nul ne sera l'objet d'immixtions arbitraires dans sa vie privée, sa famille, son domicile ou sa correspondance, ni d'atteintes à son honneur et à sa réputation. Toute personne a droit à la protection de la loi contre de telles immixtions ou de telles atteintes.

Article 13.

  1. Toute personne a le droit de circuler librement et de choisir sa résidence à l'intérieur d'un État.
  2. Toute personne a le droit de quitter tout pays, y compris le sien, et de revenir dans son pays.

Article 14.

  1. Devant la persécution, toute personne a le droit de chercher asile et de bénéficier de l'asile en d'autres pays.
  2. Ce droit ne peut être invoqué dans le cas de poursuites réellement fondées sur un crime de droit commun ou sur des agissements contraires aux buts et aux principes des Nations Unies.

Article 15.

  1. Tout individu a droit à une nationalité.
  2. Nul ne peut être arbitrairement privé de sa nationalité, ni du droit de changer de nationalité.

Article 16.

  1. A partir de l'âge nubile, l'homme et la femme, sans aucune restriction quant à la race, la nationalité ou la religion, ont le droit de se marier et de fonder une famille. Ils ont des droits égaux au regard du mariage, durant le mariage et lors de sa dissolution.
  2. Le mariage ne peut être conclu qu'avec le libre et plein consentement des futurs époux.
  3. La famille est l'élément naturel et fondamental de la société et a droit à la protection de la société et de l'État.

Article 17.

  1. Toute personne, aussi bien seule qu'en collectivité, a droit à la propriété.
  2. Nul ne peut être arbitrairement privé de sa propriété.

Article 18.

Toute personne a droit à la liberté de pensée, de conscience et de religion ; ce droit implique la liberté de changer de religion ou de conviction ainsi que la liberté de manifester sa religion ou sa conviction seule ou en commun, tant en public qu'en privé, par l'enseignement, les pratiques, le culte et l'accomplissement des rites.

Article 19.

Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit.

Article 20.

  1. Toute personne a droit à la liberté de réunion et d'association pacifiques.
  2. Nul ne peut être obligé de faire partie d'une association.

Article 21.

  1. Toute personne a le droit de prendre part à la direction des affaires publiques de son pays, soit directement, soit par l'intermédiaire de représentants librement choisis.
  2. Toute personne a droit à accéder, dans des conditions d'égalité, aux fonctions publiques de son pays.
  3. La volonté du peuple est le fondement de l'autorité des pouvoirs publics ; cette volonté doit s'exprimer par des élections honnêtes qui doivent avoir lieu périodiquement, au suffrage universel égal et au vote secret ou suivant une procédure équivalente assurant la liberté du vote.

Article 22.

Toute personne, en tant que membre de la société, a droit à la sécurité sociale ; elle est fondée à obtenir la satisfaction des droits économiques, sociaux et culturels indispensables à sa dignité et au libre développement de sa personnalité, grâce à l'effort national et à la coopération internationale, compte tenu de l'organisation et des ressources de chaque pays.

Article 23.

  1. Toute personne a droit au travail, au libre choix de son travail, à des conditions équitables et satisfaisantes de travail et à la protection contre le chômage.
  2. Tous ont droit, sans aucune discrimination, à un salaire égal pour un travail égal.
  3. Quiconque travaille a droit à une rémunération équitable et satisfaisante lui assurant ainsi qu'à sa famille une existence conforme à la dignité humaine et complétée, s'il y a lieu, par tous autres moyens de protection sociale.
  4. Toute personne a le droit de fonder avec d'autres des syndicats et de s'affilier à des syndicats pour la défense de ses intérêts.

Article 24.

Toute personne a droit au repos et aux loisirs et notamment à une limitation raisonnable de la durée du travail et à des congés payés périodiques.

Article 25.

  1. Toute personne a droit à un niveau de vie suffisant pour assurer sa santé, son bien-être et ceux de sa famille, notamment pour l'alimentation, l'habillement, le logement, les soins médicaux ainsi que pour les services sociaux nécessaires ; elle a droit à la sécurité en cas de chômage, de maladie, d'invalidité, de veuvage, de vieillesse ou dans les autres cas de perte de ses moyens de subsistance par suite de circonstances indépendantes de sa volonté.
  2. La maternité et l'enfance ont droit à une aide et à une assistance spéciales. Tous les enfants, qu'ils soient nés dans le mariage ou hors mariage, jouissent de la même protection sociale.

Article 26.

  1. Toute personne a droit à l'éducation. L'éducation doit être gratuite, au moins en ce qui concerne l'enseignement élémentaire et fondamental. L'enseignement élémentaire est obligatoire. L'enseignement technique et professionnel doit être généralisé ; l'accès aux études supérieures doit être ouvert en pleine égalité à tous en fonction de leur mérite.
  2. L'éducation doit viser au plein épanouissement de la personnalité humaine et au renforcement du respect des droits de l'homme et des libertés fondamentales. Elle doit favoriser la compréhension, la tolérance et l'amitié entre toutes les nations et tous les groupes raciaux ou religieux, ainsi que le développement des activités des Nations Unies pour le maintien de la paix.
  3. Les parents ont, par priorité, le droit de choisir le genre d'éducation à donner à leurs enfants.

Article 27.

  1. Toute personne a le droit de prendre part librement à la vie culturelle de la communauté, de jouir des arts et de participer au progrès scientifique et aux bienfaits qui en résultent.
  2. Chacun a droit à la protection des intérêts moraux et matériels découlant de toute production scientifique, littéraire ou artistique dont il est l'auteur.

Article 28.

Toute personne a droit à ce que règne, sur le plan social et sur le plan international, un ordre tel que les droits et libertés énoncés dans la présente Déclaration puissent y trouver plein effet.

Article 29.

  1. L'individu a des devoirs envers la communauté dans laquelle seul le libre et plein développement de sa personnalité est possible.
  2. Dans l'exercice de ses droits et dans la jouissance de ses libertés, chacun n'est soumis qu'aux limitations établies par la loi exclusivement en vue d'assurer la reconnaissance et le respect des droits et libertés d'autrui et afin de satisfaire aux justes exigences de la morale, de l'ordre public et du bien-être général dans une société démocratique.
  3. Ces droits et libertés ne pourront, en aucun cas, s'exercer contrairement aux buts et aux principes des Nations Unies.

Article 30.

Aucune disposition de la présente Déclaration ne peut être interprétée comme impliquant pour un État, un groupement ou un individu un droit quelconque de se livrer à une activité ou d'accomplir un acte visant à la destruction des droits et libertés qui y sont énoncés.

 
Repost 0
26 février 2008 2 26 /02 /février /2008 16:33
Sarko insulte un agriculteur au salon de l'agriculture - Seniorplanet
Sarko insulte un agriculteur au salon de l'agriculture - Seniorplanet
Le vrai visage de sarko

Pensez à couper le son dans le lecteur, colone de droite avant de mettre la vidéo en marche...
Sarko insulte un agriculteur au salon de l'agriculture - Seniorplanet
Le vrai visage de Sarko !

Après avoir insulté une journaliste, les pêcheurs, les bretons, sarko insulte un français de "pauvre con" !!
Repost 0
23 février 2008 6 23 /02 /février /2008 14:26

voici un  tragique évènement de l'histoire, si bien mis en  chanson par ce grand et unique JEAN FERRAT
C'est un grand plaisir pour moi de pouvoir vous  faire partager mes émotions.
Cette vidéo contient des images très fortes du film "POTEMKINE. (à voir absoluement si vous pouvez vous le procurer dans son intégralité)
(N'oubliez pas de couper le son dans le lecteur qui se trouve en haut dans la colonne de droite avant de mettre en route la vidéo)

Jean Ferrat
Potemkine
Paroles: Georges Coulonges. Musique: Jean Ferrat   1965  "Jean Ferrat - Vol. 2 (1999)"

 

M'en voudrez-vous beaucoup si je vous dis un monde
Qui chante au fond de moi au bruit de l'océan
M'en voudrez-vous beaucoup si la révolte gronde
Dans ce nom que je dis au vent des quatre vents

Ma mémoire chante en sourdine
Potemkine

Ils étaient des marins durs à la discipline
Ils étaient des marins, ils étaient des guerriers
Et le cœur d'un marin au grand vent se burine
Ils étaient des marins sur un grand cuirassé

Sur les flots je t'imagine
Potemkine

M'en voudrez-vous beaucoup si je vous dis un monde
Où celui qui a faim va être fusillé
Le crime se prépare et la mer est profonde
Que face aux révoltés montent les fusiliers

C'est mon frère qu'on assassine
Potemkine

Mon frère, mon ami, mon fils, mon camarade
Tu ne tireras pas sur qui souffre et se plaint
Mon frère, mon ami, je te fais notre alcade
Marin ne tire pas sur un autre marin

Ils tournèrent leurs carabines
Potemkine

M'en voudrez-vous beaucoup si je vous dis un monde
Où l'on punit ainsi qui veut donner la mort
M'en voudrez-vous beaucoup si je vous dis un monde
Où l'on n'est pas toujours du côté du plus fort

Ce soir j'aime la marine
Potemkine

Repost 0
22 février 2008 5 22 /02 /février /2008 23:43
"Celui qui oublie le passé est condamné à le revivre"
(N'oubliez pas de couper le son du lecteur de musique à droite avant de démarrer les vidéos)

 

Repost 0
15 février 2008 5 15 /02 /février /2008 08:00

 

 

Photo René P. (poète 21)

 

QUAND ON N' A QUE L' AMOUR
( Jacques Brel )


Quand on n'a que l'amour
A s'offrir en partage
Au jour du grand voyage
Qu'est notre grand amour
Quand on n'a que l'amour
Mon amour toi et moi
Pour qu'éclatent de joie
Chaque heure et chaque jour
Quand on n'a que l'amour
Pour vivre nos promesses
Sans nulle autre richesse
Que d'y croire toujours
Quand on n'a que l'amour
Pour meubler de merveilles
Et couvrir de soleil
La laideur des faubourgs
Quand on n'a que l'amour
Pour unique raison
Pour unique chanson
Et unique secours

  Quand on n'a que l'amour
Pour habiller matin
Pauvres et malandrins
De manteaux de velours
Quand on n'a que l'amour
A offrir en prière
Pour les maux de la terre
En simple troubadour
Quand on n'a que l'amour
A offrir à ceux-là
Dont l'unique combat
Est de chercher le jour
Quand on n'a que l'amour
Pour tracer un chemin
Et forcer le destin
A chaque carrefour
Quand on n'a que l'amour
Pour parler aux canons
Et rien qu'une chanson
Pour convaincre un tambour

Alors , sans avoir rien
Que la force d'aimer
Nous aurons dans nos mains
Ma mie
Le monde entier

 
Repost 0

Présentation

  • : Entre le rêve et la réalité
  • Entre le rêve et la réalité
  • : Ma poésie, mes rêves, mes espérances
  • Contact

Texte Libre

Chers amis et visiteurs, Merci de me faire part de vos impressions dans la rubrique "commentaires" de chaque article.Conseillez mon site à vos parents et amis et Revenez me voir chaque jour, il y aura du nouveau!.. 
A noter que seul les commentaires rédigés dans le respect de la langue française ou dans la langue du pays d'origine du commentateur seront publiés. les commentaires en  langage texto ne sont pas autorisé sur ce blog et seront donc éliminés.

 Je voudrais dédier ma poésie à Monsieur Vaysse, mon professeur de français à l'école Jean Jaurès de Charenton le Pont  en 1959 (5ème technique). Il fut mon  véritable initiateur à la poésie Sans qui, je n'aurais peut-être jamais rien écris...

 

L'ensemble du blog est couvert par le copyright, je rappelle que toute copie est strictement interdite et illicite et les contrevenants courent le risque de poursuites
et ce conformément aux articles 111 et 121 du code de la propriété intellectuelle. Pour plus d'informations
cliquez ici.

 

 

Recherche

MES ETATS D'ÂME

Découvrez la playlist FERRAT 2 avec Jean Ferrat

 

 
Semur en Auxois(21140)
Cité médiévale
Ancienne place forte
des ducs de Bourgogne
 
ecologie 
 
 
VOUS ÊTES le
 Hit Counter ème
 
AMI ET VISITEUR
 

 

 

 
 

 

 

 N'OUBLIEZ JAMAIS L'HORREUR DE LA BARBARIE NAZIE

LA BÊTE IMMONDE

  EST ENCORE VIVANTE, LA PESTE BRUNE REVIENT.

REMEMBER YOU! SOUVENEZ-VOUS!

"Celui qui oublie le passé est condamné à le revivre"

Voici où risque de vous mener une attitude laxiste face à la montée de l'extrême droite, de la xénophobie et du fascisme

-------------------------------

Les hommes n'ont plus le temps de rien connaître.

Ils achètent des choses

 toutes faites chez les marchands.

Mais comme il n'existe point de marchands d'amis, les hommes n'ont plus d'amis.

(Antoine de St Exupéry) 

 

 

 
 

"On ne vois bien

qu'avec le coeur,

l'important est invisible

 pour les yeux."

St Exupery

Archives

Mes citations

  web compteur

 

 

 

 

Je suis pour les ardents, les passionnés.

Ils sont la fleur de la vie, le sel de la terre.

o0o0o0o0o

 

Celui qui aime est plus doux,

plus tolérant à l'égard d'autrui!

 

 

 
 

Articles Récents