Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 mai 2011 4 19 /05 /mai /2011 09:00

 

Te souviens-tu?   autour du Lac de Pont! (Côte D'or) Photo ©Poète 21

ECRIS-MOI UN POEME !...

 

J’aimerais que tu m’écrives un poème

Pour me dire avec fougue combien tu m’aimes

J’aimerais que tu ne m’oublies pas

Et que tu fasses vers moi, le premier pas

©René P.

Repost 0
16 mai 2011 1 16 /05 /mai /2011 10:00

Un merveilleux jardin extraordinaire

 

Si nos vies ne doivent plus faire qu’une,

Je me garderai de te promettre  la lune

Simplement , dans ta vie, un peu de soleil

Retrouver le goût de ce qui t’émerveille.

 

          Nous ne jouerons pas dans la cour des grands

          Mais de te protéger j’en aurai le cran.

          Ce n’est pas prédit dans les oracles

          Je ne te promet pas la cour des miracles

 

                    Je souhaite t’apporter un peu de bonheur,

                    Tout ce qui peut réchauffer ton cœur

                    Je ne te promet pas monts et merveilles

                    Autre que de veiller sur ton doux sommeil.

 

                              Pour un avenir superbe et radieux,

                              Nous en serons à jamais heureux ?

                              Simplement de nos jardins secrets

                              Nous en ferons du réel, du concret

                              Nous œuvrerons sans cesse à en faire

                              Un merveilleux jardin extraordinaire

©René Poète

Tous droits réservés, copie même partielle, strictement interdite.

 

Repost 0
14 mai 2011 6 14 /05 /mai /2011 09:00

 Un soir dans le ciel (Photo ©poète 21)

La couleur de tes yeux

 

Si belle est la couleur de tes yeux

Qui m'évoque souvent d'autres cieux;

C' est quelque chose de merveilleux,

C'est pour moi comme un jour radieux.

Quand je vois la couleur de tes yeux

Ce qui me rends plus qu' heureux,

C'est comme voir un bout de ciel bleu...

©René Poète.  28 mars 2007

Repost 0
10 mai 2011 2 10 /05 /mai /2011 10:00
 

UN RÊVE MERVEILLEUX

 

 

J’ai fait un rêve si merveilleux,

Un rêve où nous étions tous deux

A nous regarder au fond des yeux ;

Un rêve étrange, de couleur bleue.

-

Un rêve tout de bleu et de rose

Parsemé de milliers de ces roses

Que la brume matinale parfois arrose ;

Un rêve où nous étions en osmose…

-

Jusqu’au matin aux lueurs blêmes,

Sans qu’il soit pour nous problème,

On se disait des mots comme " je t’aime ",

Ceux que notre amour porte en emblème…

-

Dans ce rêve, tu dormais à côté de moi,

Tu chamboulais mon cœur, en émoi

Plus rien d’autre ne comptait, que toi,

Entre nous, seul notre Amour était roi…

-

Ton corps frémissait sous mes caresses

Que mes mains te prodiguaient sans paresse.

J’en avais oublié toutes formes de stress,

Le temps s’était figé, plus rien qui presse…

-

La durée de ce rêve fut trop brève

Arrêté alors que nous étions sur la grève.

Je me suis éveillé seul et j’en crève ;

Malheureusement, ce n’était qu’un rêve…

©René Poète

Repost 0
1 mai 2011 7 01 /05 /mai /2011 09:01


tournesols-w11.jpg
Photo ©René Poète



Dessine-moi le bonheur !

 

Noire solitude. 
Vie vicissitudes. 
Petite lumière 
Tout au bout du tunnel…

Au plus noir de la nuit 
Au plus noir de l’ennui 
Une petite lueur ; 
C’est celle de ton cœur
 
*

Montre-m’en les couleurs, 
Montre-moi le bonheur ! 
Je t’offre mes pinceaux, 
Rends-moi un futur beau !
*
 

La toile est ma vie 
Dessines y l’envie 
Mets toutes les couleurs 
*

Beau sera mon bonheur 
Tu seras mon trésor 
Riche de ton cœur d’or
***

©rené Poète. 24 juillet 2007

Repost 0
29 avril 2011 5 29 /04 /avril /2011 08:00

 

Photo ©poète21

COMMENT POURRAIS-JE T’OUBLIER ?

Nous parlerons d’amour tant que le jour se lève

Et le printemps revienne et chantent les moineaux

Je parlerais d’amour dans un lit plein de rêves

Où nous serons tous deux comme l’or d’un anneau.

Louis ARAGON (Le crève cœur)

 

Comment pourrais-je donc t’oublier ?

Toi dont j’espère vivement ton amour,

Toi que je n’ai jamais cessé d’aimer

Et que j’aime toujours plus de jour en jour…

Comment peux-tu encore penser ?

Toi qui avec ferveur partagea ma couche,

Que je puisse cesser de t’aimer.

Toi qui m’offris ton corps et ta bouche…

Comment peux-tu seulement imaginer

Que mon amour pour toi puisse se dissiper,

Que mes sentiments puissent se marginaliser,

Qu’ils puissent trop rapidement s’estomper ?

Que je puisse oublier ces instants sublimés

Empreints de souvenirs que je n’ai pas délaissé

Où, avec ardeur , nous nous sommes enflammés

Ces moments qu’ensemble nous avons passés ?

Tous ces baisers d’amour, entre nous échangés

Qui dans ma mémoire sont restés figés ;

Tous ces bonheurs par nous partagés

Dont la fin , je ne peux avoir présagé.

Mais comment provoquer en toi le réveil

De cette amante qui y sommeille ?

Comment mettre enfin tes sens en éveil

Pour retrouver cette chaleur qui m’émerveille ?

Comment retrouver force et volonté,

Retrouver la patience et la ténacité

Retrouver persévérance et opiniâtreté

Pour parvenir ensemble à la félicité ?

Comment préserver ce bonheur latent ?

En être son propre artisan,

Ce bonheur que l’on attends ?

Faut-il que j’en sois si partisan ?

Même s’il nous paraît inexistant,

Du rêve, il en restera toujours quelque chose !

Même s’il est toujours en nous, patent,

Ce rêve de couleurs et parfums de roses !

Les sentiments sont souvent si puissants

Et l’amour parfois si éphémère

Qu’ils nous laissent désarmés, impuissants

Dans une vie trop triste, trop amère..

Si je suis un grand sentimental,

Mon plus bel idéal est encore l’Amour

Et j’ai une soif si grande de cet idéal

Revêtu de ses plus beaux atours…

C’est dans cette douce et cruelle réalité

Que j’entretiens ce merveilleux rêve

Que je me dois de vivre pour l’éternité ;

C’est à toi que je pense sans trêve…

Mais comment te faire encore comprendre

Que je t’aime encore et toujours,

Que je n’ai de cesse de t’attendre

D’un plus grand et vibrant Amour ? …

Aujourd’hui j’aspire que tout recommence

Dans une vie nouvelle qui nous émerveille

Telle est maintenant mon unique espérance,

Que tu rallumes entre nous ce rayon de soleil…

Pour que de tous ces jolis mots d’Amour

Nous fassions à jamais notre unique trésor

Et de nos plus belles images d’Amour,

Nous fassions désormais, notre unique décor…

Pour retrouver près de toi cet état de grâce

Ce jour, enfin nous nous retrouverons

Retrouver pour le moral ce remède efficace,

Et ce jour là, enfin, nous nous aimerons.

 

©René Poete Tous droits réservés

Repost 0
12 avril 2011 2 12 /04 /avril /2011 08:00

 

Lac de Pont. ©Photo rené P. (Poète21)

TE SOUVIENS-TU, MA MUSE ?

 

 

Te souviens-tu quand nous marchions ?

Tout deux autour du lac de Pont…

Te souviens-tu comme nous parlions ?

Main dans la main nous nous aimions.

-

Te souviens-tu ma muse, mon égérie

Comme ensemble nous avons ri ?

Te souviens-tu comme nous étions heureux

Quand nous nous regardions dans les yeux ?

-

Et je n’avais plus d’yeux que pour toi ;

Nos cœurs joyeux étaient en émoi…

Te souviens-tu des méandres du chemin

Que nous suivions main dans la main ?

-

Te souviens-tu mon doux trésor,

Ma chérie, ma muse au cœur d’or ?

De tous ces baisers furtivement échangés

Nous étions heureux dans la complicité .

-

Oui ma douce, oui mon cher amour

Avec toi je referais ce chemin sans détour.

Oui ma muse adorée, mon égérie

Avec toi je marcherais dans la vie…

©René P (Poète21) 17 février 2006 22h50

Repost 0
7 avril 2011 4 07 /04 /avril /2011 08:00

 

Photo ©René Poète

Je t'accepte comme tu es!

Sans vouloir te changer.

Accepte-moi tel que je suis,

Sans vouloir me transformer.

Acceptons-nous tels que nous sommes

Apprenons à nous connaître

Pour mieux nous apprécier

Et mieux nous respecter

Aimons-nous  en acceptant nos différences!...

Nos différences ferons notre complémentarité...

©René Poète.

o-o-o-o-o

"Aimer, ce n'est pas se regarder l'un, l'autre.

C'est regarder ensemble dans la même direction."

(Antoine de St Exupery)

 
Repost 0
2 juillet 2010 5 02 /07 /juillet /2010 07:00

 

Photo René P. (poète 21)

 

JE NE PEUX QUE TE PARDONNER

 

Comment pourrais-je ne pas te pardonner

Pour ce que tu n’as pas su me donner ?

Parce que je ne cesse , en toi, d’espérer ;

Quand , à toi, je ne fais plus que penser.

-

Il ne te faut jamais plus perdre espoir

De sortir un jour vainqueur de ce trou noir…

Un jour prochain, le meilleur peut arriver

Parce que je n’ai jamais cessé de t’aimer.

-

Si pour toi, je suis là, encore bien présent,

C’ est vrai qu’au fond de mon cœur je t’attends.

Même si inexorablement la vie s’écoule,

Si l’on garde grand espoir, rien ne s’écroule…

-

Même si tes pensées , très souvent, vagabondent,

Que tu ne te sentes pas toujours bien dans ce monde,

Promets- moi sincèrement de ne plus jamais douter

Par amour pour toi, je ne peux que te pardonner…

ooooooo

 

©René Poète

Tous droits réservés

 

 
Repost 0
17 août 2009 1 17 /08 /août /2009 07:00

 

 

Photos René P.

IL N’Y AURA DE PLUS BELLES FLEURS

 

Il n’y aura de plus belles fleurs 

Que lorsque nous aurons vaincu nos peurs.

Il n’y aura de plus beaux matins

Que ceux où tu me prodiguera tes câlins.

Il n’y aura de plus bel et plus radieux avenir

Que celui qu’ensemble nous passerons, à venir.

Il n’y aura de meilleurs fruits il me semble

Que les pommes que nous croquerons ensemble.

Il n’y aura de plus beaux couchers de soleil

Que ceux ou à mes côtés tu t’émerveilles.

Il n’y aura de plus beaux aurores

Que ceux où à mes côtés tu t’endort.

Il n’y aura pas de plus bel amour

Que celui que nous vivrons chaque jour.

  Et sur toute la terre, le jeu des couleurs

N’aura d’égale beauté que notre bonheur

Et toutes beautés sublimes de l’univers

N’auront d’égal que nos amours décrits en vers. 

©René Poète Semur en Auxois

 

 

 

Tous droits réservés. copie, même partielle, strictement interdite sans autorisation de l’auteur

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0

Présentation

  • : Entre le rêve et la réalité
  • Entre le rêve et la réalité
  • : Ma poésie, mes rêves, mes espérances
  • Contact

Texte Libre

Chers amis et visiteurs, Merci de me faire part de vos impressions dans la rubrique "commentaires" de chaque article.Conseillez mon site à vos parents et amis et Revenez me voir chaque jour, il y aura du nouveau!.. 
A noter que seul les commentaires rédigés dans le respect de la langue française ou dans la langue du pays d'origine du commentateur seront publiés. les commentaires en  langage texto ne sont pas autorisé sur ce blog et seront donc éliminés.

 Je voudrais dédier ma poésie à Monsieur Vaysse, mon professeur de français à l'école Jean Jaurès de Charenton le Pont  en 1959 (5ème technique). Il fut mon  véritable initiateur à la poésie Sans qui, je n'aurais peut-être jamais rien écris...

 

L'ensemble du blog est couvert par le copyright, je rappelle que toute copie est strictement interdite et illicite et les contrevenants courent le risque de poursuites
et ce conformément aux articles 111 et 121 du code de la propriété intellectuelle. Pour plus d'informations
cliquez ici.

 

 

Recherche

MES ETATS D'ÂME

Découvrez la playlist FERRAT 2 avec Jean Ferrat

 

 
Semur en Auxois(21140)
Cité médiévale
Ancienne place forte
des ducs de Bourgogne
 
ecologie 
 
 
VOUS ÊTES le
 Hit Counter ème
 
AMI ET VISITEUR
 

 

 

 
 

 

 

 N'OUBLIEZ JAMAIS L'HORREUR DE LA BARBARIE NAZIE

LA BÊTE IMMONDE

  EST ENCORE VIVANTE, LA PESTE BRUNE REVIENT.

REMEMBER YOU! SOUVENEZ-VOUS!

"Celui qui oublie le passé est condamné à le revivre"

Voici où risque de vous mener une attitude laxiste face à la montée de l'extrême droite, de la xénophobie et du fascisme

-------------------------------

Les hommes n'ont plus le temps de rien connaître.

Ils achètent des choses

 toutes faites chez les marchands.

Mais comme il n'existe point de marchands d'amis, les hommes n'ont plus d'amis.

(Antoine de St Exupéry) 

 

 

 
 

"On ne vois bien

qu'avec le coeur,

l'important est invisible

 pour les yeux."

St Exupery

Archives

Mes citations

  web compteur

 

 

 

 

Je suis pour les ardents, les passionnés.

Ils sont la fleur de la vie, le sel de la terre.

o0o0o0o0o

 

Celui qui aime est plus doux,

plus tolérant à l'égard d'autrui!

 

 

 
 

Articles Récents