Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
3 octobre 2012 3 03 /10 /octobre /2012 00:00

26 REVIENS 

 

L’AFLEUR DE MÂLE

 

L’Amour a ce doux parfum de la rose ,

Bien plus que de te le dire ou te l’écrire en prose

De joies multiples et de bonheur il nous arrose

Et nous pousse vers ce dieu que l'on appelle Eros

Avec toi je m’enivre de soleil chaque nuit ,

J’en oublie mes craintes et mes ennuis .

Tu encense de bonheur mon doux sommeil ;

A tes côtés mes nuits s’éclaboussent de soleil ...

Mes nuits les plus froides deviennent fournaise

Alors que tous deux nous pâmons d’aise.

Je me surprends soudain à te caresser le pubis

Ma main glisse doucement pour frôler ton clitoris...

Quels plus merveilleux des merveilleux moments

Quand soudain tu pousses soupirs et gémissement .

Dans mes bras câlins , je te sens Aphrodite

Depuis que j’ai paré ton joli cou d’hématite .

Avec toi les ténèbres deviennent clarté

Alors que ta bouche ouverte tu perds ta chasteté ,

Alors qu’avec plaisir et tout à desseins ,

De nouveau je caresse la pointe de tes seins ...

Sous caresse conjuguée de mes doigts habiles

Ainsi que de mon sexe dressé et viril ,

Au plus profond de nos fantasmes ,

J’aime à provoquer tes orgasmes ...

Si ce n’était déjà l’empire de mes sens ,

Cela deviendrait pour moi un non-sens.

Dans une explosion de bonheur je dépose ma semence

Dans ton sexe humide , soumis, en transe ...

 

La nuit dans mon lit dévasté

Je suis comme un animal terrassé ,

Haletant , tout de sueur humecté

Je reprends mon souffle , harassé ...

© René P.

 

 

©tous droits réservés. Copie, même partielle, strictement interdite sans autorisation de l’auteur.

 

 

 

Repost 0
30 septembre 2012 7 30 /09 /septembre /2012 08:00

TROUBLANTES AFFINITES

 

 

De troublantes affinités?

Oui je suis poète bien né

Bien trop longtemps abandonné

Qui bien longtemps t'as recherchée.

 

 

Dis-tu, transmissions de pensée?

J'en suis moi-même étonné...

Oui En toute sincérité ,

T'offre ma sensibilité

 

 

De la tendresse à donner

Encor tant d'amour à te vouer

Est-ce défauts ou qualités ?

Je ne pourais m'en empêcher.

 

C’est dans ma nature d'aimer

Et je ne cesse d'espérer

Que tu l'auras appréhendé

Avec ce qu'il sied d'humilité

 

 

Oui je l’aurai longtemps rêvé

Un jour enfin, te rencontrer

Bientôt, oui j’ose l'espérer

En plein coeur tu m'as bien touché

 

©René P. 26 fevrier200713h22

 

Repost 0
24 septembre 2012 1 24 /09 /septembre /2012 07:00

 

©Photo René Poète

MES RÊVES, MES UTOPIES

***********

 

Il est bien trop de rêves avortés

Que je ne peux jamais imaginer.

Vraiment trop de rêves illusoires

Se transformant souvent en cauchemars

*

 

Des rêves d’ombres et de lumières

Qui ressemblent plus à des chimères.

Châteaux en Espagne, illusoires ;

Rêves dépourvus de faire-valoir.

*

 

Ce soir, toujours seul avec mes rêves

Qui me poursuivent toujours sans trêves ;

Ils sont le reflet de mes envies.

*

 

Loin des réalités, des utopies ;

Je suis venu voir aussi tous les tiens

Pour les additionner avec les miens.

*****

 

©René Poète. 27 fevrier 2007 23h50

Repost 0
22 septembre 2012 6 22 /09 /septembre /2012 00:00

Sentier du Lac de Pont (Semur en Auxois. côte D'Or)

©Photo Poète 21

Tu veux savoir ce pourquoi je t’aime

 

 

Tu veux savoir ce pourquoi je t’aime ?

Il suffit de relire mes cent poèmes,

Tous ceux que je t’ai dédiés spécialement ;

Ceux Que je t’ai écrits amoureusement.

 

Dans la profondeur de mes sentiments

Encor une fois, relis-les calmement.

Ils contiennent ma sensibilité ;

Toi seule pouvais me les inspirer

 

Il est un amour indéfectible

D’une grande force, indicible

Pour toi je ne cesse de ressentir

Que plus rien ne puisse l’anéantir !

 

L’Amour vrai ne peut s’expliquer ainsi,

Pas autrement que par ma poésie.

Je voudrais que tu en ais conscience ;

A cette alchimie, nulle science…

 

Les beaux sentiments ne s’expliquent pas.

Aucune chose ne les éteindra

Mon Amour est comme une promesse

Le tien peut mettre mon cœur en liesse…

 

©René Poète.  01 fevrier 2007, 11h44.

 

 

Repost 0
15 septembre 2012 6 15 /09 /septembre /2012 08:00

SUR LE CHEMIN DU BONHEUR

©Photo René Poete. tous droits réservés

 


 

Sur le chemin de la félicité et du bonheur,

Je veux t’emmener, mon amour, mon cœur !

Et sur ce chemin, il n’y aura de plus belles fleurs

Que lorsque nous aurons vaincu toutes nos peurs.

Il n’y aura de plus merveilleux, de plus beaux matins

Que ceux ou tu me prodigueras tes doux câlins.

Il n’y aura de plus bel et plus radieux avenir,

Que celui que nous vivrons ensemble, à venir.

Il n’y aura de plus savoureux fruits, il me semble

Que ces pommes que nous croquerons ensemble.

Il n’y aura de plus beaux couchers de soleil

Que ceux où, à mes côtés, tu sommeilles .

Il n’y auras désormais de plus bels et radieux aurores

Que ceux où dans mes bras tu rêves encore.

Il n’y aura de plus bel et de plus tendre Amour

Que celui que désormais, nous nous vouerons chaque jour !

Et …Sur toute la terre et dans le ciel, le jeu des couleurs

N’auras d’égale beauté que notre immense bonheur ;

Et toutes les beautés subtiles et sublimes de l’univers

N’auront d’égal que notre AMOUR décris en vers !…

©René Poete 

 Tous droits réservés

Repost 0
4 septembre 2012 2 04 /09 /septembre /2012 03:29

©photo René Poète

Si tu m'ouvres ton jardin secret

J'irais de suite y planter un arbre

Afin que ton cœur ne reste pas de marbre !

Je t'ouvrirai le mien, je le promets ! ...

*
Si tu m'ouvres ton jardin secret

J'y sèmerai des milliers de fleurs

Pour encenser ton grand cœur

De fragrances et parfums discrets.

*
Si tu m’ouvres enfin ton cœur

Ce sera pour moi grand bonheur

Et le mien désormais t’appartiendra

*
Si tu me donnes enfin ton cœur

Je ne m’épargnerai aucun labeur

Tu peux prendre le mien, il est à toi !

*
©René Poète, 26 mai 2008 15h09

Repost 0
29 août 2012 3 29 /08 /août /2012 08:00

 

 

Photo Poète 21 

Pour toi je suis bien là  mais non las

 

Pour toi mon ange, je suis bien là
Mais je ne suis, je ne peux être las.
Je comprends tes angoisses, tes peurs.
Je comprends tes doutes, tes frayeurs.

Rien que pour toi, je serai toujours là
De toi mon ange je ne serai jamais las.
Chez moi existent de réelles valeurs,
Je ne t'abandonnerai pas à ton malheur.

J'aspire, moi, à ce que ce bel oiseau
Me fasse vivre le meilleur, le beau.
Bien que cet astre souvent m'émerveille
Ne voles pas si haut vers le soleil.

Tu t'y brûlerais vraiment les ailes.
Viens plus bas manger les airelles
Que j'ai mis au creux de mes mains;
Tu pourras faire chanter nos lendemains

Poème de René  le 11/07/2005 - 22:41:43

©René Poète

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Tous droits réservés

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
14 août 2012 2 14 /08 /août /2012 08:00

Une vague déferlante de bisous pour toi!...

Quand revient la nuit

 

 

La nuit, sur notre amour, descend doucement... 
Qu'il est doux de rêver qu'au bout de ton océan...
Tu me diras '' Je t'aime '' Cette nuit en t' endormant... ...
À la douceur d'une nuit, envie de toi tellement 

Désir sublime, toi ma muse, mon ultime rêve...
Dans la douceur d'une journée qui s'achève
Comme si on faisait l'amour, être dans tes bras...
Je connais tous tes secrets, à entendre ta voix 

A rêver à la sensation de tes mains posées sur moi. 
Des heures durant, je peux me griser de ta voix 
Tu m'as murmuré des milliers de mots suprêmes 
À cet instant même où tu me dis "Je t'aime"... 

Mais je n'ai jamais pu voir, L'éclat de tes yeux 
Dans une chair virtuelle, Je ne peux être heureux 
D'aller dormir, seul sans toi quand vient le moment 
C'est en silence mais je ne peux malheureusement

Te voir, te sentir, te caresser, j'ai peur et j'ai froid
Mais dormir loin de toi mon coeur s' emplit d' effroi
Dans le grand silence de la nuit, j'éteins l'ordinateur
Pour ne plus penser qu'à toi et j'en reste rêveur

Mon coeur t'attends , t'espère et toujours te pleure 
Pour t'aimer dans ces moments d'extrême douceur 
Nuits d'angoisse, nuits de torpeur ou de bohême 
Mon Amour, N'oublies jamais que très fort je t'aime.

 

 

 

©24 juin 2006 René Poète.

Repost 0
12 août 2012 7 12 /08 /août /2012 00:00

 

Photo Poète 21

LE BONHEUR D'AIMER

 

 

Le bonheur d'aimer

N'est nullement s'aliéner.

C'est une façon de se libérer

Sans se priver de liberté...

*

Le bonheur d'aimer

C'est ne jamais se juger

Tel qu'est l'autre l'accepter

Sans vouloir le changer

*

 Le bonheur d'aimer,

C'est ensemble écouter

La nature et les oiseaux chanter

Et partager aussi ses idées...

*

Le bonheur d'aimer,

C'est savoir se tolérer

Sans jamais s'étouffer

C'est aussi  s'accepter

*

Le bonheur d'aimer

C'est savoir s'observer

Pour mieux s'apprécier

Pour mieux se choyer

*

 Le bonheur d'aimer

Ce n'est pas détenir la vérité.

C'est se soutenir et partager

Mais aussi savoir s'épauler

 

©René Poète.  16 mars 2006
(Tous droits réservés)

 
Repost 0
7 août 2012 2 07 /08 /août /2012 08:00

 

SENS (Yonne) vue du ciel

RENAÎTRE



Certes, si tu devais bien naître

Pour vivre et tout connaître

Maintenant il te faut renaître

Pour enfin me reconnaître.

-

Il ne faut jamais désespérer

Pour toi je ne fais qu’espérer

Que tu ne cède pas à la lassitude

Ne te laisse pas vaincre aux vicissitudes.

-

Comme toujours je suis bien là

Pour toi je ne veux être las.

Tu peux compter sur moi, ton ami

Pour combattre ce mal, ton ennemi.

-

Il te faut te ressaisir enfin

Car ce n’est nullement la fin

Il y aura d’heureux lendemains

Parce que je te tends la main.

-

Ne dédaignes pas cet amour

Que je te voue chaque jour

Ne refuses pas la main que je te tends,

Depuis toujours c’est toi que j’attends.

-

Je veux te redonner la sérénité,

La joie dans l’amour et l’éternité.

Je veux te redonner cette gaîté ;

Celle qui n’aurait pas dû te quitter.

-

Pour toi, Je suis bien né!

Pour te faire renaître,

Oui je suis René

Qui t’aime de tout son être


© René Poète 29 novembre 2005

Repost 0

Présentation

  • : Entre le rêve et la réalité
  • Entre le rêve et la réalité
  • : Ma poésie, mes rêves, mes espérances
  • Contact

Texte Libre

Chers amis et visiteurs, Merci de me faire part de vos impressions dans la rubrique "commentaires" de chaque article.Conseillez mon site à vos parents et amis et Revenez me voir chaque jour, il y aura du nouveau!.. 
A noter que seul les commentaires rédigés dans le respect de la langue française ou dans la langue du pays d'origine du commentateur seront publiés. les commentaires en  langage texto ne sont pas autorisé sur ce blog et seront donc éliminés.

 Je voudrais dédier ma poésie à Monsieur Vaysse, mon professeur de français à l'école Jean Jaurès de Charenton le Pont  en 1959 (5ème technique). Il fut mon  véritable initiateur à la poésie Sans qui, je n'aurais peut-être jamais rien écris...

 

L'ensemble du blog est couvert par le copyright, je rappelle que toute copie est strictement interdite et illicite et les contrevenants courent le risque de poursuites
et ce conformément aux articles 111 et 121 du code de la propriété intellectuelle. Pour plus d'informations
cliquez ici.

 

 

Recherche

MES ETATS D'ÂME

Découvrez la playlist FERRAT 2 avec Jean Ferrat

 

 
Semur en Auxois(21140)
Cité médiévale
Ancienne place forte
des ducs de Bourgogne
 
ecologie 
 
 
VOUS ÊTES le
 Hit Counter ème
 
AMI ET VISITEUR
 

 

 

 
 

 

 

 N'OUBLIEZ JAMAIS L'HORREUR DE LA BARBARIE NAZIE

LA BÊTE IMMONDE

  EST ENCORE VIVANTE, LA PESTE BRUNE REVIENT.

REMEMBER YOU! SOUVENEZ-VOUS!

"Celui qui oublie le passé est condamné à le revivre"

Voici où risque de vous mener une attitude laxiste face à la montée de l'extrême droite, de la xénophobie et du fascisme

-------------------------------

Les hommes n'ont plus le temps de rien connaître.

Ils achètent des choses

 toutes faites chez les marchands.

Mais comme il n'existe point de marchands d'amis, les hommes n'ont plus d'amis.

(Antoine de St Exupéry) 

 

 

 
 

"On ne vois bien

qu'avec le coeur,

l'important est invisible

 pour les yeux."

St Exupery

Archives

Mes citations

  web compteur

 

 

 

 

Je suis pour les ardents, les passionnés.

Ils sont la fleur de la vie, le sel de la terre.

o0o0o0o0o

 

Celui qui aime est plus doux,

plus tolérant à l'égard d'autrui!

 

 

 
 

Articles Récents