Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 juillet 2012 1 16 /07 /juillet /2012 06:05



PARDON…




Je veux te demander pardon

Pour tous ces cons imbéciles

Qui n’ont pas eu le moindre don

De t’adorer, ces débiles…

.
Je veux te demander pardon

Pour ceux qui n’ont pas su t’aimer

Pour ceux qui n’ont pas eu le don

D’apprendre à te respecter

.
Je veux te demander pardon

Pour tous ceux qui t’ont fait souffrir

Pour ceux qui n’ont eu d’autre don

Que t’offenser à en mourir.

.
Cela je veux que tu oublies ;

Ne m’en tiens pas responsable

Je ne suis pas de ces pourris,

.
Ni ne suis de ces minables

Dépourvus de tout sentiments ;

Je t’aime très sincèrement

.
©René Poète. 16 mai 2008 16 :00

Repost 0
11 juillet 2012 3 11 /07 /juillet /2012 08:00

 

 

rose4.jpeg

IL N’EST PLUS QUE PAR TOI QUE J’EXISTE

 

Pourras-tu entendre mon cœur battre ?

Entendras-tu mon amour se débattre ?

Il n’est que pour toi que ce cœur vibre.

Il ne sera que pour toi, sereine et libre.

-

 

Entendras-tu l’appel de mon cœur ?

Qui aspire à ce vrai et grand bonheur,

Qui veut oublier avec toi ses détresses,

Retrouver avec toi, l’amour et l’allégresse

-

 

Il n’est plus que pour toi que je vive,

Un bonheur qui chaque fois se ravive.

Aujourd’hui encore je le dis et persiste,

Il n’est plus que par toi que j’existe

-

 

 

©René P. (Poète 21) ,

 

 
Repost 0
26 juin 2012 2 26 /06 /juin /2012 00:00

 

100_3242w.jpg
Toutes Mes pensées vont vers toi. Photo René Poète
*
VIVRE A CENT A L'HEURE
***

 

Mon amour, il n'est  nulle erreur
Que de vivre à cent à l'heure.
Tu ne dois pas avoir peur
De répondre à l'appel de ton coeur.
*

Tu veux vivre une autre vie,
Assouvir tes rêves et tes envies,
Sortir de la l'immobilité
Pour entrer dans la félicité.
*

Il ne peut rien y avoir de pire
A ne pas réaliser ce dont tu aspires,
Tout ce que tu veux assouvir;
Mais il te faut ne pas courir.
*

Ainsi tu vaincras tes peurs
En accédant au suprême bonheur.
Ainsi tu oublieras tes malheurs
En vivant autrement, d'autres valeurs.
*

 

©René P. (poete21) 22 juillet 2005

Tous droits réservés

Repost 0
19 juin 2012 2 19 /06 /juin /2012 08:00

C'est si peu dire mais je ne peux que t'aimer!...

 

 

 

 

our ta sensibilité à fleur de peau,

Et pour ce que tu as de plus beau,

En toi, je peux te dire que je t’aime,

Envers et contre tous, quand bien même, 

                                               Je t’aime…

*

 

 

our ta précieuse beauté intérieure,

Pour ton éclatante féminité,

Pour toutes tes qualités de cœur,

Pour ton étonnante sincérité,

                                                  Je t’aime…

*

 

 

our toute les larmes que tu verses,

Pour tous les baisers que tu me donnes,

Pour tous les bonheurs que je traverse,

Et les erreurs que tu me pardonnes,

                                                    Je t’aime…

*

 

 

our ton extrême gentillesse,

Pour ta rayonnante joie de vivre,

Pour toutes tes délicatesses,

Et ta faculté à me faire revivre,    

                                                    Je t’aime…

*

 

our ta belle spontanéité,

Pour ta grande simplicité,

Pour ton amour sans ambiguïté,

Pour ta grande générosité,    

                                                    Je t’aime…

*

 

 

our ton total désintéressement,

Parce que tu m’aimes passionnément,

Pour tout le bonheur que tu me donnes,

Et les erreurs que tu me pardonnes 

                                                     Je t’aime…

*

 

 

our ta faculté de me comprendre, 

Pour tes multiples facettes,

Et ta manière de me surprendre,

Pour mon cœur que tu mets en fête,

                                                      Je t’aime...

*

 

 

e ne suis pas au bout de mes surprises

Mais je suis déjà sous ton emprise,

Pour toi je suis plus que Re-né

Avec toi, Je revis sans ambiguïté,

                

’est si peu dire mais Je ne peux que t’aimer…

©René P. (p0ete21@voila.fr) 02 août 2005
Tous droits réservés

Repost 0
14 juin 2012 4 14 /06 /juin /2012 07:00

 

 

 

 Hémérocalles - Photo ©René P. (poète21)

 

LES CREUX

 

 

 

Alors que j’avais le moral au creux de la vague

Tu es venue manger dans le creux de ma main

Quand mes idées éparses divaguent,

Tes petites mains viennent caresser le creux de mes reins.

 

Quand tu poses ta tête au creux de mon épaule

Tout en carressant doucement le creux de mes hanches,

Quand j'en perd mes sens, sans que j'extrapole,

 Je mesure tout à coup l'étendue de ma chance.

 

 

Quand tu te prélasses au creux da ma couche,

Que tu me chuchotes l’Amour au creux de mon oreille,

Quand tu m’offres les creux de tes bouches

Gestes et mots d’Amour d’une douceur éternelle...

 

 

Quand tu me déposes un baiser au creux de ma joue

Et qu’ainsi tu meubles mes instants, les creux de ma vie

Alors que par cet amour je suis pris sous ton joug,

J’ai un petit creux de toi, de toi j’ai envie...

 

 

Alors et seulement, j’en oublie tous mes traîtres maux,

Résolument je les oublie, et quand bien même,

Pour ne plus prononcer à jamais que ces mots,

Simples mots d’Amour : Ma chérie, je t’aime ...

 

©René Poète

Tous droits réservés. La copie, même partielle, est strictement interdite sans autorisation de l'auteur.

 

 

Repost 0
7 juin 2012 4 07 /06 /juin /2012 07:00

LE SEUL HOMME ...

 

 

 

 

De ta vie je voudrais être le seul homme

Pour atteindre avec toi les summums

Pour mieux t’aimer , t’adorer et te déifier

Je n’aurai alors de soucis que de te magnifier ...

Propulsé à grande vitesse vers son apogée ,

Dans un Amour délirant , exacerbé ,

Pour que nos esprits se métamorphosent

Pour se retrouver dans la plus parfaite osmose ;

Un Amour qui embrase les candélabres de nos vies ...

Un Amour qui nous comble et nous ravit ...

Un Amour allant crescendo pour nous sublimer,

Poussé à l’extrême , exalté , pour te glorifier ...

Une formidable et prodigieuse montée en puissance

D’un Amour dans toute sa quintessence ...

Un Amour où je me meus de ton essence

Pour en éprouver une immense jouissance .

L’Amour vrai , thérapeutique extraordinaire

Qui calme rapidement L’esprit et les nerfs

Le remède aux maux , le plus fantastique

Auquel je deviens adepte et fanatique .

Je te dédie chaque battement de mon cœur

Pour que cela te procure sérénité et bonheur ...

A tes pieds je me mettrais en génuflexion

Sans hésiter un seul instant , sans réflexion

Pour que ces instants soient plus qu’une embellie ,

Pour me délecter de ton Amour jusqu’à la lie ...

Et ne soit pas qu’un beau rêve notre Amour

Amour intarissable comme le fleuve Amour

Pour que toutes les forces du mal , délétères

S’expurgent de notre vie jusqu’aux confins de l’éther ...

©René Poète Semur en Auxois

 

 

 

 

 

 

 

©Tous droits réservé, copie même partielle, strictement interdite sans autorisation de l’auteur

 

Repost 0
5 juin 2012 2 05 /06 /juin /2012 07:00


OUI MON AMOUR, JE T’AIME

 

Quand tout n’est plus que douceur,
Alors que le rêve parvient à être réalité ; 
Quand avec toi j’efface mes malheurs, 
Que je sens battre pour moi ton cœur,

Alors que mon cœur errait, désalité, 
Et ne tendais qu’à l’objet de ses rêves, le bonheur… 
Quand tu cherches à sonder mon esprit 
En posant sur moi ton doux regard

Pour savoir si la "  mayonnaise " à bien pris, 
Interrogatrice, pour me trouver encor hagard… 
Quand tu voudrais savoir si enfin je t’aime 
Alors que dans mes songes, ton image m’obsède

Et que je ne puis le dire, le cœur en bohême, 
Et que peu à peu se libèrent mes sentiments, je cède… 
Quand tu t’allonges auprès de moi sur ma couche
Que je sens sur ma bouche ton souffle tiède

Et que nos deux bouches se frôlent, se touchent 
Et ta main sur ma poitrine comme une ultime aide. 
Quand tes ardents baisers m’embrasent 
Et que tes yeux clairs, ainsi s’illuminent 
Et me font vaciller sur mes bases 
Alors que le plaisir partagé y culmine,

                      Oui mon amour, je t’adore, je t’aime !

  ©René P.

Tous droits réservés

Repost 0
31 mai 2012 4 31 /05 /mai /2012 10:00

 

Le soir sur la campagne d'Auxois. Photo Poète 21


A TOUS CES MOTS D’AMOUR


 A tous ces mots d’amour

Tissés de mots d’humour,

Ces dessins tendrement coloriés

Et ces photos gaiement légendées.

A tout ce langage poétique

Des fleurs tendrement séchées

A ces puzzles énigmatiques,

A ces bouteilles à la mer, romantiques ;

Rien ne procure plus de bonheur

Que tout ce qui vient du cœur ! ...

A tous ces mots d’amour

Que l’on ose prononcer un jour

Pour se dire " je t’aime" toujours...

A ces regards prompts et hâtifs

A tous ces sourires furtifs,

A toutes ces émotions ensemble ressenties

Et toutes ces affinités entre nous pressenties

A tous ces instants de complicité

De confiance mutuelle, sans duplicité.

A tous ces instants de pleine sérénité

Que nous voudrions inscrire dans la pérennité.

A tous ces moments de parfaite communion

Où nous scellons fortement notre union.

A toutes ces folles nuits d’orgasme,

Aboutissement de nos pires fantasmes

A tout cela et pour tout cela

Pour le futur et même au-delà

Je n’aurai de cesse de le redire

Amour merci,mais c'est si peux dire!...


©René Poète.  Semur en Auxois, Le 13 juin 1996

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Tous droit réservés, copie interdite sans autorisation de l’auteur.

Repost 0
27 mai 2012 7 27 /05 /mai /2012 07:00

 

Photo ©Poète 21

MON AMOUR SANS DETOURS

As-tu seulement rencontré l'Amour?
Le vrai, celui qui n'est pas galvaudé?
Si tu penses qu'il t'a joué des tours,
Alors ce n'était qu'un  succédané...

Si tu me donnes toute ton amitié,
Je serai alors ton plus fidèle allié
Mais si tu m'offres tout ton Amour,
Je te vouerais le mien sans détours...

©René Poète. 29 novembre 2005

 

Repost 0
25 mai 2012 5 25 /05 /mai /2012 07:00

 

photo Poete 21

 

Dans mon cœur, je t’ai gravé…

 

 

 

 

Dans la forme des nuages,

J’ai entrevu ton visage.

Le vent mauvais les à chassé

Pour me le faire oublier.

 

Sur le sable de la plage,

J’ai dessiné ton visage.

Le temps s’en est vite chargé

La mer, la pluie l’ont effacé.

 

Sur le tronc d’un si bel arbre

Je l’avais aussi bien sculpté.

Il aurait fallut du marbre ;

Le bûcheron l’a débité.

 

J’ai écrit ton nom sur un mur.

Dans le temps, il s’est effondré.

La vie est parfois si dure

 

Que dans mon cœur, je t’ai gravé

Seul endroit où tout perdure ;

Plus rien ne pourra l’effacer.

 

©René P.  , le 24 septembre 2006, 8h 19

 

Repost 0

Présentation

  • : Entre le rêve et la réalité
  • Entre le rêve et la réalité
  • : Ma poésie, mes rêves, mes espérances
  • Contact

Texte Libre

Chers amis et visiteurs, Merci de me faire part de vos impressions dans la rubrique "commentaires" de chaque article.Conseillez mon site à vos parents et amis et Revenez me voir chaque jour, il y aura du nouveau!.. 
A noter que seul les commentaires rédigés dans le respect de la langue française ou dans la langue du pays d'origine du commentateur seront publiés. les commentaires en  langage texto ne sont pas autorisé sur ce blog et seront donc éliminés.

 Je voudrais dédier ma poésie à Monsieur Vaysse, mon professeur de français à l'école Jean Jaurès de Charenton le Pont  en 1959 (5ème technique). Il fut mon  véritable initiateur à la poésie Sans qui, je n'aurais peut-être jamais rien écris...

 

L'ensemble du blog est couvert par le copyright, je rappelle que toute copie est strictement interdite et illicite et les contrevenants courent le risque de poursuites
et ce conformément aux articles 111 et 121 du code de la propriété intellectuelle. Pour plus d'informations
cliquez ici.

 

 

Recherche

MES ETATS D'ÂME

Découvrez la playlist FERRAT 2 avec Jean Ferrat

 

 
Semur en Auxois(21140)
Cité médiévale
Ancienne place forte
des ducs de Bourgogne
 
ecologie 
 
 
VOUS ÊTES le
 Hit Counter ème
 
AMI ET VISITEUR
 

 

 

 
 

 

 

 N'OUBLIEZ JAMAIS L'HORREUR DE LA BARBARIE NAZIE

LA BÊTE IMMONDE

  EST ENCORE VIVANTE, LA PESTE BRUNE REVIENT.

REMEMBER YOU! SOUVENEZ-VOUS!

"Celui qui oublie le passé est condamné à le revivre"

Voici où risque de vous mener une attitude laxiste face à la montée de l'extrême droite, de la xénophobie et du fascisme

-------------------------------

Les hommes n'ont plus le temps de rien connaître.

Ils achètent des choses

 toutes faites chez les marchands.

Mais comme il n'existe point de marchands d'amis, les hommes n'ont plus d'amis.

(Antoine de St Exupéry) 

 

 

 
 

"On ne vois bien

qu'avec le coeur,

l'important est invisible

 pour les yeux."

St Exupery

Archives

Mes citations

  web compteur

 

 

 

 

Je suis pour les ardents, les passionnés.

Ils sont la fleur de la vie, le sel de la terre.

o0o0o0o0o

 

Celui qui aime est plus doux,

plus tolérant à l'égard d'autrui!

 

 

 
 

Articles Récents