Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
12 mai 2012 6 12 /05 /mai /2012 07:00


PROMENADES SUBLIMES


Il est des promenades sublimes
Evitant les plus profonds abimes
Où le voudrais t'emmener, loin;
Où nous nous tiendrions la main.

Avec toi j'irais au bout du chemin
Ce chemin de tous les lendemains
Celui qui mène jusqu'au bout de la vie
Bien plus loin qu'une simple envie.

Une grande randonnée dans le bonheur
Celui que je voudrais dans ton coeur
Une randonnée aux confins de l'amour
Dans la sérénité, l'extase, sans détour.

Se délecter de tous les meilleurs moments
A l'Amour, ériger un immense monument,
Ne plus vivre que du parfum des roses,
Ne plus compter que sur cette seule chose.

Te couvrir de multiples baisers tendres
Etre présents, et ne plus s'attendre.
Dans un immense et intarissable Amour.
Dans un voyage jusqu'au bout, sans retour.


©René P. le 31/07/2005 - 13:29
:39
Tous droits réservés
Repost 0
9 mai 2012 3 09 /05 /mai /2012 07:00
photo René Poète 
IL NE M'EST DANS LA VIE
Il ne m'est dans la vie
De plus curieux mélanges
Qui me portent aux anges
Et régenèrent mes envies

Sous ta plume regénérée
Je revis, je sui re-né.
Sous je joug de ton Amour,
Je me soumets pour toujours.

Il m'est d'indicible bonheur
De voir que tu mets tout ton coeur.
Pour me dire combien tu m'aimes
En vers et dans tous les termes.

Sous ton charme je succombe.
A tes genoux je suis, je tombe
Pour t'adorer et t'aimer?
Pour  te venerer et te déïfier.


©René Poète, 19 août 2005-17:08
Repost 0
3 mai 2012 4 03 /05 /mai /2012 07:00

 

 

René Poète

 

PERLES DE LARMES

 

De tes pleurs faites de perles de larmes,

  Je te ferai des rivières de diamants ;

De tes craintes et de tes peurs qui t’alarment,

Nous resterons à jamais des amants.

 

Et les chauds reflets du soleil

Se métamorphoserons en pépites d’or

Dans la profondeur de tes yeux vermeils

Qui deviendrons leur unique décor

 

Afin que toujours ils s’émerveillent

Et pour très très longtemps encore

Je veillerai assidûment sur ton sommeil

Je veillerai sur ton repos pendant que tu dors.

©RenéPoète

 

Tous droits réservés

 

 

Repost 0
1 mai 2012 2 01 /05 /mai /2012 08:00

100-3383w.jpg pour toi cette rose
photo ©RenéPoète

UN JOUR DE MAI
 
 
Un jour de mai je t'ai rencontré
Sans savoir que tu m'attendais
Nous nous sommes de suite aimés.
Parce que le destin le voulait...
Nous nous cherchions depuis longtemps.
Nous en rêvions séparément peut-être.
De nos amours en est venu le temps,
Difficiles mais prometteurs de bien être.

©René Poète. 
 
 
Repost 0
26 avril 2012 4 26 /04 /avril /2012 08:00

Semur en Auxois (Côte d'Or) les quatre tours reliées par un rempart formaient le donjon



Ecrivons notre florilège

Si nous en avons le temps,un jour
Nous écrirons le poême de nos amours
Nous le vivrons et l'écrirons ensemble
Parce que sur ce plan on se ressemble

Ensemble nous écrirons ce florilège
Et ce sera pour moi un grand privilège.
Avec toi ce sera un vrai pur bonheur,
Nous y unirons à jamais nos deux coeurs.

Ce poême sera notre hymne à l'amour
Celui que l'on se dira chaque jour
Sans connaître la musique et ses arpèges
Chantons-le pour que nos coeurs s'allègent

Nous y écrirons bien d'autres valeurs
Qui ranimerons en nous le pur bonheur.
Nous y éffacerons nos peines, nos malheurs,
Nous retrouverons joies et oublierons nos peurs.

©René P. 

 

 

 

 

 

 

Photo ©poète 21

Repost 0
23 avril 2012 1 23 /04 /avril /2012 07:00

 

Photo Poète 21 

Pour toi je suis bien là  mais non las

 

Pour toi mon ange, je suis bien là
Mais je ne suis, je ne peux être las.
Je comprends tes angoisses, tes peurs.
Je comprends tes doutes, tes frayeurs.

Rien que pour toi, je serai toujours là
De toi mon ange je ne serai jamais las.
Chez moi existent de réelles valeurs,
Je ne t'abandonnerai pas à ton malheur.

J'aspire, moi, à ce que ce bel oiseau
Me fasse vivre le meilleur, le beau.
Bien que cet astre souvent m'émerveille
Ne voles pas si haut vers le soleil.

Tu t'y brûlerais vraiment les ailes.
Viens plus bas manger les airelles
Que j'ai mis au creux de mes mains;
Tu pourras faire chanter nos lendemains

Poème de René  le 11/07/2005 - 22:41:43

©RenéPoète

  Tous droits réservés

 

 

 

Repost 0
17 avril 2012 2 17 /04 /avril /2012 07:00

 

Prends cette rose, elle est pour toi
Photo René Poète

Emotions plurielles
--------

Merci ma chère et douce, ma belle.

Avec toi mes émotions sont plurielles;

Il n'est que joies profondes en kyrielles.

Tu embellis à ravir tout mon ciel.
-

Tu es mon soleil, mon espérance

Qui viens abréger toute mes souffrances

Tu me redonnes la joie de vivre,

De toi je veux que ma vie s'enivre.
-

Chaque minutes de ma vie, chaque jour

Je veux te redire tout mon amour

Tu es devenue ma raison de vivre

Mon coeur est à toi, je te le livre...
-

Avec toi je vis une grande passion

Tu es mon coeur et toute ma raison.

Marchons tous deux jusqu'au bout du chemin
-

Marchons encore et tenons-nous la main.

La vraie richesse est celle qui vient du coeur,

C'est la seule qui nous donne le bonheur.
---

© René Poète 12 juin 2007 23h47

 (tous droits réservés)

 

 

 

Repost 0
13 avril 2012 5 13 /04 /avril /2012 07:00



photo ©René Poète



JE ME PRENDS A RÊVER

Je me prends à rêver
Que je suis le soleil
Pour mieux te carresser
Pendant que tu sommeilles.

Même si loin de toi,
Je me prends à rêver,
J'ai le coeur en émoi
Je suis là à te regarder

Et je m'émerveille;
Paupières mi-closes
Et les yeux vermeils
Et sur toi je dépose

Ces rayons de soleil
Et ce bouquet de roses
Une sérénité sans pareille
Quand la rosée s'y pose.

  ©René P. le 21/07/2005 - 18:08:24

Tous droits réservé
 
 
Repost 0
9 avril 2012 1 09 /04 /avril /2012 07:00

 

  PRENDS-MOI PAR LA MAIN

Photo poète 21

 

Mon Amour, prends-moi par la main ,
 Emmène-moi dans un monde merveilleux, 
Fais-moi connaître d’autres lendemains 
Dans cet endroit où l’on vit toujours heureux .

 

Réveilles en moi celui qui sommeille 
Et transporte-moi au septième ciel ... 
Fais-moi connaître toutes les merveilles 
Pour vivre à deux un Amour démentiel .

 

Emmène-moi aux frontières de l’impossible, 
Emmène-moi , prends-moi par la main 
Pour ressentir un bonheur plus fort , indicible 
Fais-moi vivre d’autres lendemains ...

 

Apprends-moi la vie à ta manière , 
Emmène-moi aux confins de l’Amour... 
Fais-moi sortir de ma tanière 
Pour un grand voyage sans retour .

 

Change-moi la vie de mes habitudes , 
Fais-moi connaître cette extase mystique , 
Tire-moi de la torpeur et de l’hébétude, 
Vers ce temple de l’Amour mythique ...

 

Loin de toutes les turpitudes , 
Tire-moi de cette mauvaise ornière , 
Sauve-moi de la pleine décrépitude 
Où je risquais de tomber hier .

 

Pas à pas , les yeux fermés , 
N’importe où , où tu iras je te suivrais 
Et je n’aurais de cesse de t’aimer , 
Où tu m’emmèneras , j’irais

 

Un autre paradis il faut que tu m’inventes ; 
Emmène-moi loin , hors des tumultes 
Avant que les années nous éventent , 
Loin des esprits pervers , stupides et incultes .

 

Je te jurerais une fidélité à toute épreuve , 
Alors je te donnerais tout mon amour , 
Je ne demande qu’à en faire la preuve , 
Sans artifice , sans calcul et sans détour .

 

Délivre-moi de toutes les forces du mal , 
Emmène-moi au cœur des étoiles 
Et je t’écrirais un hymne à l’éternel Amour , 
Lequel résonnera dans nos oreilles chaque jour .

 

Alors le temps pour nous , cessera d’exister 
Pendant que nous ne cesserons de nous aimer . 
Il prendra de nouvelles formes éclatantes 
Ainsi que des couleurs et des senteurs enivrantes ...

   

 ©René Poète Semur en Auxois

  ©Tous droits réservés, copie strictement interdite sans autorisation de l’auteur

 

 

Repost 0
1 avril 2012 7 01 /04 /avril /2012 09:22

AURAI-JE TOUJOURS LES MOTS ?




Si je cherche encore une fois mes mots

Aurais-je toujours les mots pour tout dire ?

En supporterai-je en toute chose le poids des mots ?

Devrai-je de nouveau et sans cesse m’attendre au pire ?

-

Si je cherche dans votre regard un signe de concupiscence ;

Je cherche aussi quelle est la meilleure formule, didactique.

Pour vous comprendre, y aurait-il une exacte science ?

Votre regard me désarme ; Que prendre comme tactique ?

-

Je ne sais encore que penser de vos intimes sentiments

Vous me parlez si peu que je ne ressens que malaise ;

Sinon que l’on ne vous convainc pas facilement.

Mais peut-être me cachez-vous un feu ardent sous la braise.

-

Je reste perplexe quand je vous vois au loin disparaître

Alors que mon cœur et ma pensée, d’un seul coup s’embrasent.

Quel est ce souci de ne rien me laisser transparaître ?

Pour peut-être me mijoter de purs moments d’extase.

-

De grâce, ne laissez pas s’installer en moi le désarroi.

Il est une tendresse infinie qui vaut la peine d’être vécue.

Je vous sens parfois si distante et proche à la fois…

Tout est possible entre nous, puissiez vous en être convaincue.

-

Quand en moi, de nouveau, je sens un Amour puissant renaître,

Bien autre chose que l’objet de perverses hallucinations ;

Je n’aspire plus désormais et avec force, qu’à n’être

Que le seul objet de vos désirs et de toutes vos attentions !

-

Faudrait-il qu’à nouveau, l’Amour soit mon tyran, mon maître ?

Alors qu’un sentiment nouveau de félicité envahit mon cœur !

Ne m’a-t-il pas assez tourmenté bien avant que d’être

Ce que je pressens maintenant comme un imminent bonheur ?

-

Devrais-je encore lutter et le prendre à bras-le-corps ?

M’aveuglera-t-il de nouveau de ses effrayants rayons de gloire ?

Toi mon cœur, pour quoi et pour qui te bats-tu encor ?

A l’Amour, aurais-je encore le droit et la raison de croire ?

©René Poete,  le 13 juillet 1997 

Repost 0

Présentation

  • : Entre le rêve et la réalité
  • Entre le rêve et la réalité
  • : Ma poésie, mes rêves, mes espérances
  • Contact

Texte Libre

Chers amis et visiteurs, Merci de me faire part de vos impressions dans la rubrique "commentaires" de chaque article.Conseillez mon site à vos parents et amis et Revenez me voir chaque jour, il y aura du nouveau!.. 
A noter que seul les commentaires rédigés dans le respect de la langue française ou dans la langue du pays d'origine du commentateur seront publiés. les commentaires en  langage texto ne sont pas autorisé sur ce blog et seront donc éliminés.

 Je voudrais dédier ma poésie à Monsieur Vaysse, mon professeur de français à l'école Jean Jaurès de Charenton le Pont  en 1959 (5ème technique). Il fut mon  véritable initiateur à la poésie Sans qui, je n'aurais peut-être jamais rien écris...

 

L'ensemble du blog est couvert par le copyright, je rappelle que toute copie est strictement interdite et illicite et les contrevenants courent le risque de poursuites
et ce conformément aux articles 111 et 121 du code de la propriété intellectuelle. Pour plus d'informations
cliquez ici.

 

 

Recherche

MES ETATS D'ÂME

Découvrez la playlist FERRAT 2 avec Jean Ferrat

 

 
Semur en Auxois(21140)
Cité médiévale
Ancienne place forte
des ducs de Bourgogne
 
ecologie 
 
 
VOUS ÊTES le
 Hit Counter ème
 
AMI ET VISITEUR
 

 

 

 
 

 

 

 N'OUBLIEZ JAMAIS L'HORREUR DE LA BARBARIE NAZIE

LA BÊTE IMMONDE

  EST ENCORE VIVANTE, LA PESTE BRUNE REVIENT.

REMEMBER YOU! SOUVENEZ-VOUS!

"Celui qui oublie le passé est condamné à le revivre"

Voici où risque de vous mener une attitude laxiste face à la montée de l'extrême droite, de la xénophobie et du fascisme

-------------------------------

Les hommes n'ont plus le temps de rien connaître.

Ils achètent des choses

 toutes faites chez les marchands.

Mais comme il n'existe point de marchands d'amis, les hommes n'ont plus d'amis.

(Antoine de St Exupéry) 

 

 

 
 

"On ne vois bien

qu'avec le coeur,

l'important est invisible

 pour les yeux."

St Exupery

Archives

Mes citations

  web compteur

 

 

 

 

Je suis pour les ardents, les passionnés.

Ils sont la fleur de la vie, le sel de la terre.

o0o0o0o0o

 

Celui qui aime est plus doux,

plus tolérant à l'égard d'autrui!

 

 

 
 

Articles Récents