Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
31 mai 2015 7 31 /05 /mai /2015 00:00

 

 

Maman, tu me manques!...

 

 

              De toi, ma chère et tendre maman

              Je n’ai presque pas de souvenirs

              De ces tendres et beaux moments ;

              De ma vie, je ne t’ai pas vu partir.

 

              De toi, ma chère et tendre maman

              Je n’ai pas pu conserver l’image

              Et c’est pour moi un grand tourment ;

              Je n’ai plus souvenir de ton ramage.

 

              Toi, maman que j’ai si peu connue

              Je n’ai que de trop vagues souvenirs.

              Séparés, je ne t’ai jamais revue ;

              J’ai toujours espéré te voir revenir.

 

              Maman, je ne te reverrai jamais

              Et pourtant tu me manques toujours.

              Dans ma prime jeunesse tu m’aimais

              Mais le sort s’est décidé, sans recours.

              

               Pas même  le souvenir de ton sein

               Ni même celui d'un moindre câlin

               Trop jeune, sommes perdus de vue,

               Sans toi, ma jeunesse fut perdue...

 

               Je sais que dans ton cœur de mère,

               Tu ne m’as sans doute jamais oublié

               J’ai vécu ton absence très amère.

               Maman tu m’as toujours manqué.

 

                Alors que j’avais tant besoin de toi

                On m’a privé injustement de ton amour ...

                De te revoir, je n’aurai jamais l’émoi

                Tu restes dans mon cœur pour toujours.

                                                       ©René Poète. 27 août 2006

Repost 0
1 janvier 2015 4 01 /01 /janvier /2015 00:00

MEILLEURS VOEUX A TOUTES ET TOUS!

 

VŒUX

En cette toute nouvelle année

J’ai décidé de reprendre ma lyre

Pour éviter les formules surannées

Que nous avons l’habitude de lire.

Pour éviter les formules toutes faites,

Les phrases désuètes ou éculées ;

Toutes idées hypocrites ou surfaites

Que l’on retrouve depuis des temps reculés.

Pour souhaiter à tous ceux que j’aime

De retrouver en eux toutes valeurs humaines ;

Découvrir la félicité et le bonheur suprême,

Loin de tout ce qui divise, loin des haines.

Souhaiter aussi l’apaisement des esprits.

Retrouver le sens des libertés et de la solidarité ;

Soutenir ceux qui, de paix, sont épris ;

Recouvrer le vrai sens de la fraternité.

Faire le vœu que vienne l’oubli des inimitiés.

Aspirer, sincèrement et du fond du cœur

Que perdurent les plus solides amitiés ;

Souhaiter ce qu’il peut y avoir de meilleur.

Pour que vienne enfin le règne de l’Amour

L’Amour sans faille et sans reproche.

L’Amour vrai et toujours plus fort chaque jour

L’Amour des siens et de ses proches….

 

© René Poète

 
Repost 0
5 décembre 2014 5 05 /12 /décembre /2014 08:00

POETE PARMI LES POETES

 

Qui es-tu poète parmi les poètes ?

Albatros, Goéland ou circaète ?

Es-tu homme, femme ou roseau pensant ?

Quel être es-tu pour écrire pareillement ?

-

Si tu ne connais rien de la tristesse,

Chance à toi de n’avoir aucune faiblesse.

Si dans ton cœur ne règne que la sérénité

Sincèrement je te la souhaite pour l’éternité…

-

Que tu sois goéland , circaète ou albatros

Bien s’en faut si tu ne connais rien d’atroce ;

Paix immortelle en ton bien heureux cœur

Si dans ta vie tu n’as connu que du bonheur !

-

Je voudrais, un jour enfin te connaître ;

Que tu m’enseignes la façon de renaître

Quand je suis par l’amour tant déçu ;

Que je manque de cette joie non reçue.

-

Montre-toi beau parleur, poète inconnu

Qui me livre ici même ta pensée à nu.

Tu te ries des tempêtes et des archers

Mais tes ailes de géant t’empêchent de marcher…

 

René Poète 15 janvier 2006

 

Repost 0
2 février 2013 6 02 /02 /février /2013 07:00

coucher-de-soleil-w11.jpg©Photo René Poète

OUI J’ai écrit

" La poésie est partout ou le cœur sait la voir "

 

Oui j’ai écrit dans cet endroit des plus sordides

Où dans cet endroit je ne fut qu’un candide.

Oui j’ai écrit dans cet endroit de misère et de délabrement

Ou l’on ne discerne qu’alcooliques, rmistes en désœuvrement..

Dans cet endroit que l’on dit de débauche et de perdition

Que j’ai été tenté de dire : de rencontre et de communication.

Oui j’ai écrit dans cet endroit de misère intellectuelle,

Cet endroit horrible où la médiocrité n’est qu’habituelle.

Dans cet endroit où l’on rencontre la pire pourriture,

Les pires espèces de " yaca " imbéciles et d’ordures.

Dans cet endroit où tout n’est qu’hypocrisie et déchéance,

Où l’on rencontre le dessous du panier, les pires engeances.

Pour y découvrir le rêve, d’autres vérités toutes nues

J’y ai lu et relu des poètes connus et inconnus.

J’y ai lu avec délectation mon poète préféré : Victor Hugo

J’y ai apprécié à leur juste valeur, Louis Aragon et Rimbeau,

Paul Eluard, Gérard de Nerval et Charles Baudelaire,

Paul Verlaine, Prosper Mérimé et Jacques Prévert.

C’est dans cet endroit que j’ai écrit mes plus beaux poèmes

C’est dans cet endroit que j’ai écrit pour celles que j’aime,

Que j’y ai écrit mes plus belles pensées d’AMOUR ;

Qu’avec perfectionnisme j’ai paufiné chaque jour.

©René Poète. ; Semur en Auxois, 17 octobre 1996

Tous droits réservés, copie, même partielle, strictement interdite sans autorisation de l’auteur.

 

Repost 0
Published by Poète21 - dans MA LYRE - mon luth.
commenter cet article
29 novembre 2012 4 29 /11 /novembre /2012 00:00

LA LETTRE

 
©Photo René Poète

 

Quand la lettre à moi adressée, 
Le cœur battant, enfin décachetée,   
L’émotion déferlante au bord des cils, 
Ostensiblement, défronce mes sourcils.

Le sourire qui naît au fil des phrases, 
Je la lis et la relis sans emphase, 
Cent fois relue, chiffonnée et jaunie 
Une jolie lettre, jamais ne vieillit...

Bien au contraire elle prend du prix 
Au fond du portefeuille, gardée à l’esprit, 
Pour qu’elle me donne un peu de bonheur, 
Il suffit que l’on y laisse parler son cœur...

Depuis "A" comme "je t’aime" 
Jusqu’à "Z" comme "Zut!", sans Haine 
J’ai laissé passer ta fête 
Et cela en est vraiment trop bête...

 

Mais c’est promis, c’est juré, 
Je ne manquerais pas de me rattraper... 
Pour écrire comme pour nous exprimer 
C’est la sincérité qui doit primer...

©René Poète.



 
Tous droits réservés, copie strictement interdite sans autorisation de l'auteur

Repost 0
Published by René Poète - dans MA LYRE - mon luth.
commenter cet article
23 novembre 2012 5 23 /11 /novembre /2012 08:00

Le lavoir de Bussières (Yonne) ©Photo René Poète

MIMETISME

 

Dans cette société de mimétisme

Où caméléon il faut souvent se faire,

Quelle est la force de l’euphémisme ?

A autrui faut-il s’éfforcer de plaire ?

 

Faut-il s’asseoir sur le rebord de sa vie ?

Et croire ce que l’on voit, dur comme fer

Pour savoir si l’on a vécu toutes ses envies

Ou s’apercevoir que le meilleur reste à faire

 

Que reste-t-il donc de tout ce cher passé ?

Quelques vagues idées ou vagues souvenirs

Et de tous ces êtres chers disparus ou trépassés,

Et puis ce présent qu’on à pas vu venir ?...

 

©René Poète.le 11 Juillet 1999

Repost 0
Published by Poète21 - dans MA LYRE - mon luth.
commenter cet article
18 novembre 2012 7 18 /11 /novembre /2012 07:00

100_1982_w.jpgSemur en Auxois (Côte d'Or) ©Photo René Poète
Semur se meurt entre ses murs

 

Dans les villes et les faubourgs

Il faut souvent beaucoup d’Amour

Des fleurs et beaucoup de verdure

Pour que leurs beautés perdurent !
-

Dans la ville et ses faubourgs

C’est souvent une histoire d’amour

Pour faire qu’elle soit accueillante

Avec des airs de fête, aires florissantes.
-

Pour ne pas qu’un Jour Semur,

Finisse par mourir entre ses murs ;

Pour que sa beauté, toujours, dure,

Ne l’enfouissez pas sous les ordures
-

Par delà les chaleurs et les froidures,

Pour y respirer encore l’air pur,

Il faut des passionnés qui la défendent

Bien au-delà de ce que certains prétendent.

©René P., 4 juillet 2007

Repost 0
Published by René Poète - dans MA LYRE - mon luth.
commenter cet article
13 septembre 2012 4 13 /09 /septembre /2012 00:00

Nature

 

cette nature que chaque jour je contemple

Que j’admire et respecte comme un temple,

Cette nature où je trouve que tout y est si beau

Pourquoi n’y construirait-on pas notre tombeau ?

 

J’ai admiré la nature de tout mon être, monumentale

Et abhorré tout ce qui fut contre le monde animal

Tout ce qui fut l’esprit de destruction, l’esprit du mal

Elle m’a fait poète au cœur tendre et sentimental,

M’a guéri souvent le corps, l’esprit et le mental.

 

© René Poète Semur en Auxois, 31 août 1995

Repost 0
Published by Poète21 - dans MA LYRE - mon luth.
commenter cet article
9 septembre 2012 7 09 /09 /septembre /2012 08:00
©Photo René Poète

Le rêve et la réalité


Il y a toujours un monde
Entre le rêve et la réalité
Une lumière qui innonde
Au sein de nos mentalités.
 
Mais si tous les gars du monde...
Savaient se donner la main
La vie serait moins immonde
Il y aurait de plus beaux lendemains
 
Même s'il nous rend ivre,
Du désir d'un monde meilleur
Le rêve nous aide à vivre
Dans notre recherche du bonheur.
 
©René Poète. 19 avril 2006 23h34
Repost 0
3 juillet 2012 2 03 /07 /juillet /2012 22:48

Au dessus du tunnel de st Moré sur la N6 (Yonne) ©Photo René Poète

Si tu me lances un S.O.S…


Je n'ai nulles pensées laides

Et si tu me demandes de l'aide

Je viendrais vite à ton secours

Je suis déjà en route, je coure ! ...

 
Si tu m'appelles, me lances un SOS

Parce que tu es dans la détresse.

Je viendrais te soulager de tes peines.

Un vrai ami ne connaît pas la haine...

 
Je ne connais vraiment rien de toi

Ou si peu mais veux te redonner foi

La foi en toi et croire en l'avenir

Quand celui-ci reste encor à définir !

 
Quoi de plus beau et merveilleux ?

Que de pouvoir rendre un être heureux ?

Quoi de plus beau que d'aider, en somme ;

 Prouver qu'il n'est pas vain pour l'homme !

©René Poète 29 mai 2008 22:40

Repost 0
Published by René Poète - dans MA LYRE - mon luth.
commenter cet article

Présentation

  • : Entre le rêve et la réalité
  • Entre le rêve et la réalité
  • : Ma poésie, mes rêves, mes espérances
  • Contact

Texte Libre

Chers amis et visiteurs, Merci de me faire part de vos impressions dans la rubrique "commentaires" de chaque article.Conseillez mon site à vos parents et amis et Revenez me voir chaque jour, il y aura du nouveau!.. 
A noter que seul les commentaires rédigés dans le respect de la langue française ou dans la langue du pays d'origine du commentateur seront publiés. les commentaires en  langage texto ne sont pas autorisé sur ce blog et seront donc éliminés.

 Je voudrais dédier ma poésie à Monsieur Vaysse, mon professeur de français à l'école Jean Jaurès de Charenton le Pont  en 1959 (5ème technique). Il fut mon  véritable initiateur à la poésie Sans qui, je n'aurais peut-être jamais rien écris...

 

L'ensemble du blog est couvert par le copyright, je rappelle que toute copie est strictement interdite et illicite et les contrevenants courent le risque de poursuites
et ce conformément aux articles 111 et 121 du code de la propriété intellectuelle. Pour plus d'informations
cliquez ici.

 

 

Recherche

MES ETATS D'ÂME

Découvrez la playlist FERRAT 2 avec Jean Ferrat

 

 
Semur en Auxois(21140)
Cité médiévale
Ancienne place forte
des ducs de Bourgogne
 
ecologie 
 
 
VOUS ÊTES le
 Hit Counter ème
 
AMI ET VISITEUR
 

 

 

 
 

 

 

 N'OUBLIEZ JAMAIS L'HORREUR DE LA BARBARIE NAZIE

LA BÊTE IMMONDE

  EST ENCORE VIVANTE, LA PESTE BRUNE REVIENT.

REMEMBER YOU! SOUVENEZ-VOUS!

"Celui qui oublie le passé est condamné à le revivre"

Voici où risque de vous mener une attitude laxiste face à la montée de l'extrême droite, de la xénophobie et du fascisme

-------------------------------

Les hommes n'ont plus le temps de rien connaître.

Ils achètent des choses

 toutes faites chez les marchands.

Mais comme il n'existe point de marchands d'amis, les hommes n'ont plus d'amis.

(Antoine de St Exupéry) 

 

 

 
 

"On ne vois bien

qu'avec le coeur,

l'important est invisible

 pour les yeux."

St Exupery

Archives

Mes citations

  web compteur

 

 

 

 

Je suis pour les ardents, les passionnés.

Ils sont la fleur de la vie, le sel de la terre.

o0o0o0o0o

 

Celui qui aime est plus doux,

plus tolérant à l'égard d'autrui!

 

 

 
 

Articles Récents