Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 novembre 2012 2 20 /11 /novembre /2012 00:02

our ton total désintéressement,

Parce que tu m'aimes passionnément,

Pour tout le bonheur que tu me donnes,

Et les erreurs que tu me pardonnes ?      

     Je t'aime!

©René Poète

 

Le 20 Novembre, on fête les Edmond
On fête aussi : les Adventeur , les Ampele , les Apotheme , les Autbode , les Bénigne , les Bernier , les Berwnard , les Dasios , les Diodore , les Edma , les Edme , les Edmée , les Edmée , les Edmer , les Edmire , les Edmon , les Edmond , les Edmonde , les Edmondine , les Edmone , les Edmonne , les Edmont , les Edmund , les Émon , les Émond , les Eudon , les Eudore , les Eustache , les Félix , les Grégoire , les Hippolyte , les Malque , les Mame , les Messence , les Nerses , les Octave , les Octavia , les Octavie , les Octavio , les Ottavia , les Ottavio , les Ouarlux , les Proclus , les Soluteur , les Sylvestre ainsi que les Tentide .


 


JOURNEE INTERNATIONALE DES DROITS DE L'ENFANT


La Convention Internationale des Droits de l'Enfant est un texte de 54 articles, adoptée par les Nations Unies le 20 novembre 1989. Elle affirme qu'un enfant n'est pas seulement un être fragile qu'il faut protéger mais que c'est une personne qui a le droit d'être éduqué, soigné, protégé, quel que soit l'endroit du monde où il est né. Et aussi qu'il a le droit de s'amuser, d'apprendre et de s'exprimer.

Le soutien et le respect des Droits de l'Enfant ne doit pas rester un simple discours, mais doit se concrétiser par des actes au quotidien. Nous pouvons tous faire quelque chose afin que tous les enfants aient droit à :

- la protection qu’ils sont en droit d’attendre de la part des adultes,
- la santé,
- le développement harmonieux,
- la culture,
- l’éducation…
20 novembre
1945
Nuremberg
Ouverture à Nuremberg en Allemagne d'un procès sans précédent. On y juge les hauts responsables nazis. Ils ont à répondre de crimes contre la paix, de crimes de guerre et de crimes contre l'humanité, une catégorie créé pour l'occasion. Les massacres aveugles perpétrés dans bon nombre de pays conquis ont choqué le monde, mais c'est la mise en place de la "solution finale" qui singularise à jamais ce régime. Un degré ultime a été atteint sur les échelles de l'horreur et de l'absurde avec la planification scientifique d'une industrie de la mort. Des rafles aux camps d'extermination, en passant par l'organisation du réseau ferré, les compétences "humaines" ont concouru à obtenir le meilleur rendement possible pour la réalisation d'un génocide. Plus de six millions d'êtres humains ont trouvé la mort dans ces camps. Les juifs, peuple honni par la race "supérieure" des aryens, ont de très loin payé le plus lourd tribut. Le choix d'un jugement et non d'exécutions sommaires marque la volonté des vainqueurs d'ajouter à la victoire militaire, la victoire morale. 12 des 22 accusés sont condamnés à la peine de mort ; certains ont plaidé non coupable.
Chiffre du jour : Dans le circuit de production actuel industrielle, seuls 7% des ressources utilisées pour obtenir des produits finis se retrouvent dans ces derniers, ce qui signifie que la grande part des 93% restants sont, en un sens, perdus : 80% de ces memes produits ne donnent lieu qu'à un seul usage. 
   

L'amitié n'exige rien en échange que de l'entretien

Georges Brassens

 

 
AUSCHWITCH
CELUI QUI OUBLIE LE PASSE EST CONDAMNE A LE REVIVRE
REMEMBER YOU- SOUVIENS-TOI

 

La Rose et le Réséda

Celui qui croyait au ciel
Celui qui n'y croyait pas
Tous deux adoraient la belle
Prisonnière des soldats
Lequel montait à l'échelle
Et lequel guettait en bas
Celui qui croyait au ciel
Celui qui n'y croyait pas
Qu'importe comment s'appelle
Cette clarté sur leur pas
Que l'un fut de la chapelle
Et l'autre s'y dérobât
Celui qui croyait au ciel
Celui qui n'y croyait pas
Tous les deux étaient fidèles
Des lèvres du coeur des bras
Et tous les deux disaient qu'elle
Vive et qui vivra verra
Celui qui croyait au ciel
Celui qui n'y croyait pas
Quand les blés sont sous la grêle
Fou qui fait le délicat
Fou qui songe à ses querelles
Au coeur du commun combat
Celui qui croyait au ciel
Celui qui n'y croyait pas
Du haut de la citadelle
La sentinelle tira
Par deux fois et l'un chancelle
L'autre tombe qui mourra
Celui qui croyait au ciel
Celui qui n'y croyait pas
Ils sont en prison Lequel
A le plus triste grabat
Lequel plus que l'autre gèle
Lequel préfère les rats
Celui qui croyait au ciel
Celui qui n'y croyait pas
Un rebelle est un rebelle
Deux sanglots font un seul glas
Et quand vient l'aube cruelle
Passent de vie à trépas
Celui qui croyait au ciel
Celui qui n'y croyait pas
Répétant le nom de celle
Qu'aucun des deux ne trompa
Et leur sang rouge ruisselle
Même couleur même éclat
Celui qui croyait au ciel
Celui qui n'y croyait pas
Il coule il coule il se mêle
À la terre qu'il aima
Pour qu'à la saison nouvelle
Mûrisse un raisin muscat
Celui qui croyait au ciel
Celui qui n'y croyait pas
L'un court et l'autre a des ailes
De Bretagne ou du Jura
Et framboise ou mirabelle
Le grillon rechantera
Dites flûte ou violoncelle
Le double amour qui brûla
L'alouette et l'hirondelle
La rose et le réséda

Louis Aragon

Extrait de
"La Diane Française"
édition Seghers

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Danielle 20/11/2008 17:14

La Rose et le Réséda, j'ai tellement lu et relu ce fabuleux poème dans ma vie, que je le sais presque par coeur. Et à chaque lecture la même émotion m'étreint. Louis Aragon l'avait écrit en hommage à des résistants fusillés dont Guy Moquet et Gabriel Péri (si je ne fais pas erreur). Ce sang qui coule et se mèle, même couleur, même éclat, coule dans la terre pour un renouveau futur. Quel symbole, quel appel à l'union de tous pour sauver la Patrie, "la belle prisonnière des soldats". Quel courage pour ceux qui défendaient leur pays, unis, sans tenir compte des différences de religion ou d'opinion. Je le dis et je le répète : n'oublions jamais le sacrifice de ces soldats à qui nous devons d'exister, n'oublions jamais l'horreur de la guerre. Bises amicales.

Tietie007 20/11/2007 16:26

Nuremberg, le premier grand procès public, à valeur d'exemple pour les générations futures !

Mariannie 3 20/11/2006 21:01

Je ne connaissais  pas ce poème ! Il semble long mais il y a un refrain , j'aime  bien !
Celui  qui croit au ciel et celui qui  n'y  croit  pas ...finalement , tout le monde le touche , il n'est pas  si  loin !!!!
Bisous

Présentation

  • : Entre le rêve et la réalité
  • Entre le rêve et la réalité
  • : Ma poésie, mes rêves, mes espérances
  • Contact

Texte Libre

Chers amis et visiteurs, Merci de me faire part de vos impressions dans la rubrique "commentaires" de chaque article.Conseillez mon site à vos parents et amis et Revenez me voir chaque jour, il y aura du nouveau!.. 
A noter que seul les commentaires rédigés dans le respect de la langue française ou dans la langue du pays d'origine du commentateur seront publiés. les commentaires en  langage texto ne sont pas autorisé sur ce blog et seront donc éliminés.

 Je voudrais dédier ma poésie à Monsieur Vaysse, mon professeur de français à l'école Jean Jaurès de Charenton le Pont  en 1959 (5ème technique). Il fut mon  véritable initiateur à la poésie Sans qui, je n'aurais peut-être jamais rien écris...

 

L'ensemble du blog est couvert par le copyright, je rappelle que toute copie est strictement interdite et illicite et les contrevenants courent le risque de poursuites
et ce conformément aux articles 111 et 121 du code de la propriété intellectuelle. Pour plus d'informations
cliquez ici.

 

 

Recherche

MES ETATS D'ÂME

Découvrez la playlist FERRAT 2 avec Jean Ferrat

 

 
Semur en Auxois(21140)
Cité médiévale
Ancienne place forte
des ducs de Bourgogne
 
ecologie 
 
 
VOUS ÊTES le
 Hit Counter ème
 
AMI ET VISITEUR
 

 

 

 
 

 

 

 N'OUBLIEZ JAMAIS L'HORREUR DE LA BARBARIE NAZIE

LA BÊTE IMMONDE

  EST ENCORE VIVANTE, LA PESTE BRUNE REVIENT.

REMEMBER YOU! SOUVENEZ-VOUS!

"Celui qui oublie le passé est condamné à le revivre"

Voici où risque de vous mener une attitude laxiste face à la montée de l'extrême droite, de la xénophobie et du fascisme

-------------------------------

Les hommes n'ont plus le temps de rien connaître.

Ils achètent des choses

 toutes faites chez les marchands.

Mais comme il n'existe point de marchands d'amis, les hommes n'ont plus d'amis.

(Antoine de St Exupéry) 

 

 

 
 

"On ne vois bien

qu'avec le coeur,

l'important est invisible

 pour les yeux."

St Exupery

Archives

Mes citations

  web compteur

 

 

 

 

Je suis pour les ardents, les passionnés.

Ils sont la fleur de la vie, le sel de la terre.

o0o0o0o0o

 

Celui qui aime est plus doux,

plus tolérant à l'égard d'autrui!

 

 

 
 

Articles Récents