Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 mars 2010 3 10 /03 /mars /2010 08:00

Je trahirai demain, pas aujourd'hui
Aujourd'hui, arrachez-moi les ongles
Je ne trahirai pas !
Vous ne savez pas le bout de mon courage.
moi, je sais.
Vous êtes cinq mains dures avec des bagues.
Vous avez aux pieds des chaussures avec des clous.
,je trahirai demain. Pas aujourd'hui,
Demain.
Il me faut la nuit pour me résoudre.
Il ne me faut pas moins d'une nuit
Pour renier, pour abjurer, pour trahir.
Pour renier mes amis,
Pour abjurer le pain et le vin,
Pour trahir la vie,
pour mourir.
Je trahirai demain. pas aujourd'hui-
La lime est sous le carreau,
La lime n'est pas pour le bourreau,
La lime n'est pas pour le barreau,
Le lime est pour mon poignet.
Aujourd'hui, je n'ai rien à dire.
Je trahirai demain


Marianne Cohn

 

  

Marianne Cohn est une résistante allemande née le 17 septembre 1922 à Mannheim et morte assassinée le 8 juillet 1944 en Haute-Savoie.

Biographie

Marianne Cohn est l'aînéed'un couple d'intellectuelsallemands d'ascendance juive, mais détachés de la religion israélite et peu liés à la communauté juive d'Allemagne. La famille Cohn part pour l'Espagne en 1934. Marianne Cohn et sa sœur sont envoyées à Paris en 1936, et leurs parents les rejoignent en 1938, suite à la guerre civile espagnole.

Après le déclenchement de la Seconde Guerre mondiale, les parents de Marianne Cohn sont internés au camp de Gurs, car citoyens allemands. Elle-même et sa sœur sont pris en charge par les Éclaireurs israélites de France, et découvrent à cette occasion la pratique culturelle et cultuelle du judaïsme.

En 1942, Marianne Cohn adhère au Mouvement de la jeunesse sioniste (MJS) et devient la secrétaire de Simon Levitt qu’elle avait suivi depuis Moissac. Elle participe aux actions clandestines de sauvetage qu'organise cette organisation pour les enfants juifs de France, menacés de déportation, au sein du réseau Éducation physique. Installé à Grenoble, le réseau cache les enfants, puis les envoie discrètement en Suisse. Arrêtée en 1943 avec Jacques Klausner, et incarcérée à Nice, elle est relâchée trois mois plus tard. C'est pendant cette première détention qu'elle aurait rédigé son célèbre poème Je trahirai demain.

D'abord simple assistante chargée de surveiller les enfants avant leur départ pour la Suisse, Marianne Cohn intègre l'équipe des convoyeurs en janvier 1944, à la suite de Mila Racine arrêtée le 21 octobre 1943. Chaque semaine, deux ou trois groupes, comptant chacun jusqu'à une vingtaine enfants issus de toute la zone sud, franchissent clandestinement la frontière, après être passés par Lyon et Annecy.

Marianne Cohn est arrêtée le 31 mai 1944, près d'Annemasse, avec un groupe de vingt-huit enfants, et incarcérée à l'hôtel Pax, devenu une prison de la Gestapo. Malgré la torture, elle ne parle pas. Son réseau lui propose de la faire évader, mais elle refuse, craignant des représailles sur les enfants.

Dans la nuit du 7 au 8 juillet 1944, la Gestapo de Lyon envoie une équipe à Annemasse, pour sortir de leur geôle six prisonniers, dont Marianne Cohn, et les assassiner, en l'occurrence à coups de bottes et de pelles. Le maire d'Annemasse a réussi, en revanche, à sauver les enfants.

L'école primaire et l'école maternelle du centre-ville d'Annemasse portent son nom, de même qu'une école de Berlin.

Bibliographie

  • Magali Ktorza, « Marianne Cohn, Je trahirai demain, pas aujourd'hui », Revue d'histoire de la Shoah, n° 161, septembre-décembre 1997, pp. 96-112
  • François Marcot (dir.), Dictionnaire historique de la Résistance, éd. Robert Laffont, 2006, article « Marianne Cohn », pp. 392-393  

     

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Danielle 17/06/2010 23:03



Bonsoir, pour répondre à ML une lime est un outil en acier qui pourrait s'apparenter à un couteau grossier et dont Marianne compte se servir dans la nuit pour s'ouvrir les veines, se
sacrifier, afin de ne pas trahir et risquer de parler sous la torture de ses bourreaux. Ce poème est extrêmement émouvant. Il n'y a que cette seule réponse, réelle. Bises René. Danielle



Renepoete 18/06/2010 11:20



merci pour cette réponse très pertinante je conseille vivement de cliquer sur le nom de Mariane Cohn pour en savoir plus sur sa vie, sa résistance courageuse contre les nazis et sa tragique
disparition entre les mains des occupants barbares. bises amicales. René



renepoete 17/06/2010 13:14



je pense que la lime était le seul objet pointu dont disposait Mariane pour résister échapper à la torture de ses bourreaux en se supprimant.


qui à une autre idée à proposer?



ML 13/06/2010 10:42



Bonjour, ce poème est très beau, il me touche beaucoup. Mais j'aurais aimer comprendre quelque chose : qu'est ce que "le lime" je n'arrive pas à trouver le sens de ce mot ! merci !



Monica15 10/03/2010 13:21



merci aussi pour cette découverte
 je suis passé par poésie francaise  , et ainsi j ai pu lire  l histoire de cette femme .. ainsi elle n 'est pas oubliée ..


 


 bonne journée à vous


 kénavo



Naemia 14/07/2008 12:18

Voici une auteur que je ne connaissais pas non plus mais je suis très touchée par ce poème, plein de volonté et de courage. Merci pour cette découverte ^_^

Présentation

  • : Entre le rêve et la réalité
  • Entre le rêve et la réalité
  • : Ma poésie, mes rêves, mes espérances
  • Contact

Texte Libre

Chers amis et visiteurs, Merci de me faire part de vos impressions dans la rubrique "commentaires" de chaque article.Conseillez mon site à vos parents et amis et Revenez me voir chaque jour, il y aura du nouveau!.. 
A noter que seul les commentaires rédigés dans le respect de la langue française ou dans la langue du pays d'origine du commentateur seront publiés. les commentaires en  langage texto ne sont pas autorisé sur ce blog et seront donc éliminés.

 Je voudrais dédier ma poésie à Monsieur Vaysse, mon professeur de français à l'école Jean Jaurès de Charenton le Pont  en 1959 (5ème technique). Il fut mon  véritable initiateur à la poésie Sans qui, je n'aurais peut-être jamais rien écris...

 

L'ensemble du blog est couvert par le copyright, je rappelle que toute copie est strictement interdite et illicite et les contrevenants courent le risque de poursuites
et ce conformément aux articles 111 et 121 du code de la propriété intellectuelle. Pour plus d'informations
cliquez ici.

 

 

Recherche

MES ETATS D'ÂME

Découvrez la playlist FERRAT 2 avec Jean Ferrat

 

 
Semur en Auxois(21140)
Cité médiévale
Ancienne place forte
des ducs de Bourgogne
 
ecologie 
 
 
VOUS ÊTES le
 Hit Counter ème
 
AMI ET VISITEUR
 

 

 

 
 

 

 

 N'OUBLIEZ JAMAIS L'HORREUR DE LA BARBARIE NAZIE

LA BÊTE IMMONDE

  EST ENCORE VIVANTE, LA PESTE BRUNE REVIENT.

REMEMBER YOU! SOUVENEZ-VOUS!

"Celui qui oublie le passé est condamné à le revivre"

Voici où risque de vous mener une attitude laxiste face à la montée de l'extrême droite, de la xénophobie et du fascisme

-------------------------------

Les hommes n'ont plus le temps de rien connaître.

Ils achètent des choses

 toutes faites chez les marchands.

Mais comme il n'existe point de marchands d'amis, les hommes n'ont plus d'amis.

(Antoine de St Exupéry) 

 

 

 
 

"On ne vois bien

qu'avec le coeur,

l'important est invisible

 pour les yeux."

St Exupery

Archives

Mes citations

  web compteur

 

 

 

 

Je suis pour les ardents, les passionnés.

Ils sont la fleur de la vie, le sel de la terre.

o0o0o0o0o

 

Celui qui aime est plus doux,

plus tolérant à l'égard d'autrui!

 

 

 
 

Articles Récents