Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 mai 2008 5 09 /05 /mai /2008 07:00
 

Robert Desnos

Ce coeur qui haïssait la guerre

 

  •  
    Ce coeur qui haïssait la guerre
    voilà qu'il bat pour le combat et la bataille !
    Ce coeur qui ne battait qu'au rythme des marées, à celui des saisons,
    à celui des heures du jour et de la nuit,
    Voilà qu'il se gonfle et qu'il envoie dans les veines
    un sang brûlant de salpêtre et de haine.
    Et qu'il mène un tel bruit dans la cervelle que les oreilles en sifflent
    Et qu'il n'est pas possible que ce bruit ne se répande pas dans la ville et la campagne
    Comme le son d'une cloche appelant à l'émeute et au combat.
    Écoutez, je l'entends qui me revient renvoyé par les échos.

    Mais non, c'est le bruit d'autres coeurs, de millions d'autres coeurs
    battant comme le mien à travers la France.
    Ils battent au même rythme pour la même besogne tous ces coeurs,
    Leur bruit est celui de la mer à l'assaut des falaises
    Et tout ce sang porte dans des millions de cervelles un même mot d'ordre :
    Révolte contre Hitler et mort à ses partisans !
    Pourtant ce coeur haïssait la guerre et battait au rythme des saisons,
    Mais un seul mot : Liberté a suffi à réveiller les vieilles colères
    Et des millions de Francais se préparent dans l'ombre
    à la besogne que l'aube proche leur imposera.
    Car ces coeurs qui haïssaient la guerre battaient pour la liberté
    au rythme même des saisons et des marées,
    du jour et de la nuit.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Danielle 09/05/2008 11:49

Ah ces millions de coeurs qui se sont révoltés, ces coeurs qui ont connu la haine pour défendre LA LIBERTE, perpétuons leur courage et soyons leur reconnaissants à jamais pour ne plus connaitre la barbarie de la guerre, nous leur devons le respect et les générations futures doivent le perpétuer après nous. Ne jamais oublier pour ne plus connaitre de telles horreurs. Quel magnifique poème de Robert DESNOS, bouleversant ... Merci René et bisous.

inooka 15/06/2005 16:07

ah Desnos..
merci pour vos commentaires sur mon blog! Au plaisir

Présentation

  • : Entre le rêve et la réalité
  • Entre le rêve et la réalité
  • : Ma poésie, mes rêves, mes espérances
  • Contact

Texte Libre

Chers amis et visiteurs, Merci de me faire part de vos impressions dans la rubrique "commentaires" de chaque article.Conseillez mon site à vos parents et amis et Revenez me voir chaque jour, il y aura du nouveau!.. 
A noter que seul les commentaires rédigés dans le respect de la langue française ou dans la langue du pays d'origine du commentateur seront publiés. les commentaires en  langage texto ne sont pas autorisé sur ce blog et seront donc éliminés.

 Je voudrais dédier ma poésie à Monsieur Vaysse, mon professeur de français à l'école Jean Jaurès de Charenton le Pont  en 1959 (5ème technique). Il fut mon  véritable initiateur à la poésie Sans qui, je n'aurais peut-être jamais rien écris...

 

L'ensemble du blog est couvert par le copyright, je rappelle que toute copie est strictement interdite et illicite et les contrevenants courent le risque de poursuites
et ce conformément aux articles 111 et 121 du code de la propriété intellectuelle. Pour plus d'informations
cliquez ici.

 

 

Recherche

MES ETATS D'ÂME

Découvrez la playlist FERRAT 2 avec Jean Ferrat

 

 
Semur en Auxois(21140)
Cité médiévale
Ancienne place forte
des ducs de Bourgogne
 
ecologie 
 
 
VOUS ÊTES le
 Hit Counter ème
 
AMI ET VISITEUR
 

 

 

 
 

 

 

 N'OUBLIEZ JAMAIS L'HORREUR DE LA BARBARIE NAZIE

LA BÊTE IMMONDE

  EST ENCORE VIVANTE, LA PESTE BRUNE REVIENT.

REMEMBER YOU! SOUVENEZ-VOUS!

"Celui qui oublie le passé est condamné à le revivre"

Voici où risque de vous mener une attitude laxiste face à la montée de l'extrême droite, de la xénophobie et du fascisme

-------------------------------

Les hommes n'ont plus le temps de rien connaître.

Ils achètent des choses

 toutes faites chez les marchands.

Mais comme il n'existe point de marchands d'amis, les hommes n'ont plus d'amis.

(Antoine de St Exupéry) 

 

 

 
 

"On ne vois bien

qu'avec le coeur,

l'important est invisible

 pour les yeux."

St Exupery

Archives

Mes citations

  web compteur

 

 

 

 

Je suis pour les ardents, les passionnés.

Ils sont la fleur de la vie, le sel de la terre.

o0o0o0o0o

 

Celui qui aime est plus doux,

plus tolérant à l'égard d'autrui!

 

 

 
 

Articles Récents